5475

Un sacrifice pour que quelqu'un soit heureux

Pasteur N. PEDRO

II Timothée 3:1-5

Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d'orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces hommes-là.


Dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. Lorsque nous sommes entourés de gens égoïstes, c’est un temps difficile. Lorsque nous sommes entourés de gens amis de l’argent, c’est un temps difficile. C'est difficile de supporter les fanfarons, les hautains et les blasphémateurs, et lorsque nous en sommes entourés, ce sont des moments difficiles. Ce sont des moments difficiles jusqu’à ce que nous leur tournions le dos et sortons de leur présence, alors les temps deviennent plus faciles. Les moments difficiles ou les moments faciles, dépendent de qui nous fréquentons. Si nous vivons avec les mauvaises personnes, les moments seront difficiles. Si nous nous habituons à vivre avec les bonnes personnes, les moments deviennent beaucoup plus faciles.

Dans les derniers jours, les temps seront difficiles parce qu'il y aura ce genre d'individus partout, y compris dans les églises ! Les temps seront difficiles parce que nous allons trouver des gens rebelles à leurs parents. Si vos enfants sont obéissants, dociles, les temps que vous passez à la maison avec la famille sont tellement faciles, mais si dans votre journée, vous dites à votre enfant : « Fais ça ! » et il fait le contraire, « Range ta chambre ! » et il dérange davantage ; « Obéis à ta mère » et il désobéit davantage ; « Ne va pas avec untel » et il va avec untel juste pour vous embêter, alors les temps sont difficiles.

Il y aura des ingrats, c’est pour cela que les temps sont difficiles. Vous faites du bien et en récompense… un coup de pied. C’est difficile, mais la Bible dit : « Sache que dans les derniers temps il y aura des temps difficiles, avec des gens irréligieux, ingrats, insensibles, déloyaux, calomniateurs ». Quand il y a des gens calomniateurs, les temps sont difficiles. Lorsque les gens ne savent pas se contrôler, les temps sont difficiles. Quand on se marie avec un homme qui ne sait pas se contrôler, la vie est difficile. Quand on se marie avec une femme qui ne sait pas se contrôler, les temps sont difficiles. La Bible dit que dans les derniers temps, il y aura des temps difficiles parce qu’il y aura de plus en plus de gens comme cela.

Mais je veux croire que dans l’église de Jésus-Christ, nous n'allons pas être ce genre de personnes, afin que dans ces temps difficiles, la vie devienne de plus en plus facile pour nous tous. C’est pour cela que nous aussi, nous devons contribuer à ce que la vie des autres ne soit pas plus difficile, mais plus facile.

Ce qui provoque tout cela se résume à deux choses : c’est l’égoïsme et le fait d'aimer l’argent plus que l’on aime Dieu.

Dieu veut te bénir, mais Il ne veut pas que tu fasses de la bénédiction ton dieu. Tu n’es pas dans l’église pour être béni, mais pour aimer Dieu, pour glorifier Dieu, pour imiter Jésus et s'il le faut, pour souffrir pour Christ. Avec la souffrance, Dieu te donnera des bénédictions, mais on n’aime pas trop parler de souffrance dans l’église. Les temps seront difficiles parce qu'il y aura des gens cruels, ennemis des gens de bien. Les temps seront difficiles parce qu'il y aura des traîtres. C’est très difficile de vivre avec des traîtres, des gens qui font semblant d’être ce qu’ils ne sont pas. Les temps seront difficiles parce que les gens seront emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu.

Faites attention à votre façon d'éduquer vos enfants. Ne faites pas de vos enfants des personnes qui aiment le plaisir. Faites de vos enfants des personnes qui aiment Dieu. Les gens qui aiment le plaisir iront de mal en pis parce que le plaisir d’hier ne suffit plus pour aujourd’hui. Donc, ils chercheront à avancer plus dans leur quête du plaisir. Puis, le plaisir d’aujourd’hui ne suffira plus pour demain, et cela se termine par une quête infernale jusqu’à la plus grande des corruptions pour aller rechercher davantage de plaisir, comme des drogués. La dose d’aujourd’hui ne suffit plus, il faut augmenter la dose toujours, toujours plus, jusqu’à ce que je ne discerne rien dans ma vie, sinon le plaisir que je recherche. Je n’ai plus de père, je n’ai plus de mère, je n’ai plus d’amis, je n’ai plus de devoir, je n'ai plus de responsabilité, juste la quête du plaisir qui m'obsède. Et c’est ça que le diable est en train de nourrir dans notre société.

Faites attention afin que vos enfants ne deviennent pas comme ça, car la génération que le diable est en train de former va courir à sa perte, parce que tout ce dont la Bible parle, c’est ici. Ils seront comme cela, et c’est invivable de vivre dans un monde ainsi fait. Veuillez avoir des enfants intelligents à la maison, veuillez avoir des enfants équilibrés à la maison. Veuillez avoir des enfants épanouis à la maison, et non pas des viciés qui ne savent pas discerner entre le bien et le mal, qui n’ont plus de notion de responsabilité.

Dans quelque temps plus personne ne voudra travailler. Qui va payer les retraites ? Qui va payer la Sécurité Sociale ? Personne ! Parce que nous sommes en train de fabriquer une génération qui n’aime pas travailler. J’avais neuf ans, mon père m’emmenait dans le garage pour travailler avec lui. Aujourd’hui, les enfants passent toute la journée à regarder la télévision, et nous, nous les laissons faire ! Il faut apprendre à élever nos enfants. Passez du temps avec vos enfants, parents ! Aimez-les, faites-leur plein de bisous, récompensez-les quand ils font du bien, parce que telle est la volonté de Dieu. Ne les énervez pas, donnez-leur la douceur que vous n’avez pas eue dans le passé, peut-être, mais que vous pouvez avoir maintenant que vous êtes dans l’église parce que vous apprenez à recevoir l’Esprit de Dieu, et l’Esprit de Dieu est plein de douceur. Sinon, ils vont devenir cruels, sans sentiments. Quand vous aurez soixante-dix ans et que vous aurez besoin d’eux, ils vont vous regarder et vous cracher à la figure, parce qu’ils n’ont plus de sentiments en eux. Leurs sentiments auront été anéantis par les jeux vidéo cruels, pleins de violence, par ce monde virtuel, par la quête du plaisir qui fait qu’ils ne pensent qu’à eux. C’est la génération de l’anti onction, de l’antéchrist. Ils s’en fichent pour les autres, ils ne pensent qu’à leur propre plaisir.

On chante parce qu'on recherche du plaisir, mais on ne chante pas pour aider les autres. On fait quelque chose parce qu'on cherche du plaisir, mais pas pour bénir les autres. Ça, c’est une génération d'hommes cruels qui ne pensent pas aux autres, qui ne veulent pas être dérangés. On sera emmenés à l’hôpital aux urgences, et on vous laissera crever, parce que l’on est en train de discuter avec notre copine pour notre plaisir. Le pire, c'est que ces gens ont l'apparence de bien. Ils veulent se faire passer pour des gens justes. Et quand vous leur faites un reproche, c’est vous l’intolérant, c’est vous le radical, parce qu’ils ne se reconnaissent plus, ils ne savent plus qui ils sont, ils ont perdu toutes sortes de sentiments et de capacité d’appréciation personnelle. Leur conscience ne fonctionne plus. Le seul sentiment qu’ils ont et qui peut être exacerbé, c’est la haine qu’ils portent envers les autres et envers quiconque ose leur dire la vérité.

C’est pour cela que les pères quittent les maisons. En 1960, 18 % des enfants étaient élevés sans un père. Aujourd’hui, ils sont plus de 50 %. Où est allé le père ? Il est allé chercher son plaisir. Il a oublié ses enfants. Il a oublié son épouse, il a oublié son alliance. Il a oublié ses vœux devant Dieu. Il est allé chercher son plaisir et en allant chercher son plaisir, il ignore tout sur son passage. Il s’en fiche pour tout le monde. Il ne pense qu’à sa satisfaction personnelle. Voilà pourquoi les temps seront difficiles. Ils ont l’apparence d’être justes, d’avoir la piété, mais ils renient ce qui en fait la force.

Hébreux 12:2 nous dit : "Ayant les regards sur Jésus, le chef et le consommateur de la foi, qui, en vue de la joie qui Lui était réservée, a souffert la croix, méprisé l'ignominie, et s'est assis à la droite du trône de Dieu."

Quand nos regards sont en Jésus, cela nous donne de la foi. La foi, c'est une ferme assurance. C’est une grande conviction. Et Jésus mène cette foi à la perfection. Il faut qu'il y ait des gens qui ne soient pas égoïstes pour que les autres soient un peu plus heureux. Si aujourd’hui vous êtes un peu plus heureux dans votre vie, c’est parce que quelque part dans votre vie, il y a quelqu’un qui n’a pas été égoïste. Si vous êtes plus fort aujourd’hui dans votre vie, c’est parce que quelqu’un quelque part dans le monde n’a pas été égoïste. Chaque fois que nous trouvons quelqu'un qui n'est pas égoïste, nous trouvons une force.

Les gens qui sont égoïstes, qui ne pensent qu’à eux ne sont que des sangsues. Ils aspirent notre force, ils nous enlèvent le courage. Ils nous enlèvent la motivation. Ils nous enlèvent même la joie de vivre. Ce sont des gens qui se collent à notre peau juste pour profiter de la force que Dieu nous a donnée. Ils ne rajoutent rien à notre vie. Ils ne font que prendre ce que Dieu nous a donné. Parfois on est fatigué, on a la tête en bas, non pas que nous ayons besoin de vitamines, mais parce qu’il y a trop de gens autour de nous qui sont en train de pomper ce que Dieu nous a donné au lieu de rajouter. Les égoïstes ne reconnaissent jamais leur égoïsme.

Jésus n’a pas été égoïste. Il a vu un peuple faible, un peuple sans force, et Il S’est dit : « Il va falloir que Je change cela », mais pour que quelqu'un soit heureux, il faut que quelqu'un fasse un sacrifice. Parfois, rendre les autres heureux, cela nous coûte cher. Beaucoup de gens ont même payé de leur vie pour rendre les autres heureux.

Pour que je sois sauvé, Jésus a supporté la souffrance et l'ignominie de la croix en vue de la joie de me voir heureux. À cause de cela, Jésus S’est présenté au Père et a dit : « J’irai volontairement à la croix, Je souffrirai pour toutes ces personnes, parce que J'ai de la joie pour toutes ces personnes qui recevront la vie éternelle et qui vont avoir de la joie dans Ma présence. C’est pour eux que je vais y aller. Même si Je vais souffrir, peu importe, Je ne suis pas égoïste et Ma souffrance va bénir quelqu'un dans l'éternité ». Voilà l'esprit de Jésus. Ce n’est pas l’esprit des derniers temps, c’est le contraire des derniers temps. Jésus aujourd’hui veut susciter des suiveurs.

Je veux moins penser à moi. Je te regarde pour que toi tu souries. Je vais te dire une parole agréable, juste parce que je ne pense pas à moi, je veux te faire sourire, toi. Je vais te dire une bonne parole juste pour voir ta joie.

Lorsque l’église sera là, on va voir un grand réveil puissant parce que le plus important, c'est l'amour. Pas l'égoïsme.

(Cet article est une adaptation d'enseignements du Pasteur N. Pedro)