2508

Héritiers

BOBBY HILTON

« … et puisque tu es fils, tu es héritier des biens promis, grâce à Dieu. » (Galates 4:7b, Bible du Semeur)

Dans le passage ci-dessus, nous avons un verset écrit par Paul. Ici, l’apôtre est en train d’enseigner sur l’héritage spirituel aux croyants de la Galatie. Dans cette lettre, l’apôtre met particulièrement l’accent sur trois thèmes principaux aux Galates : la liberté par rapport à la loi à travers Jésus ; la rédemption vis-à-vis de la condamnation du péché et de la mort à travers le sang de Jésus-Christ, et la réaffirmation de l’héritage éternel du royaume de Dieu, également à travers Jésus.


Galates, chapitre 4, est très encourageant pour le corps de Christ. Son message est clair : Dieu a envoyé Son Fils unique, Jésus-Christ, pour nous racheter de l’esclavage du péché. C’est à cause de « l’œuvre accomplie » au Calvaire que nous avons été adoptés dans la famille de Dieu. Cette adoption nous a rendus cohéritiers avec Jésus-Christ et héritiers de Dieu, afin que tout ce qu’Il a, nous le possédions aussi. Jean 1:11,12 soutient ce fait spirituel : que Jésus-Christ n’a pas été reconnu par les Siens (Juifs) ; mais tous ceux qui L’ont reçu et qui ont cru en Son nom ont obtenu le droit de devenir fils de Dieu.

Affiliation

« Car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu sont fils de Dieu. » (Romains 8:14) Quel honneur et privilège d’être appelé les fils de Dieu ! Notre Père céleste ne veut pas que nous soyons ignorants quant à l’avenir. Il désire que nous, Ses enfants, nous comprenions pleinement notre destin aussi bien que notre affiliation.

Comme je l’ai formulé dans un autre livre que Dieu m’a fait l’honneur de me permettre d’écrire : « La bénédiction de l’engagement : Libérer la prospérité et la richesse dans votre vie, l’affiliation ne fait aucune différence des genres. Galates 3:28 déclare qu’il n’y a ni homme ni femme en Jésus-Christ –nous sommes un en Lui. L’affiliation dénote notre position en tant que Ses enfants, et notre posture en étant humblement soumis à Sa parole, Sa puissance et Son autorité.

L’héritage des saints

« C'est pour cela que nous aussi, depuis le jour où nous en avons été informés, nous ne cessons de prier Dieu pour vous, et de demander que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle, pour marcher d'une manière digne du Seigneur et lui être entièrement agréables, portant des fruits en toutes sortes de bonnes œuvres et croissant par la connaissance de Dieu, fortifiés à tous égards par sa puissance glorieuse, en sorte que vous soyez toujours et avec joie, persévérants et patients. Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d'avoir part à l'héritage des saints dans la lumière. » (Colossiens 1:9-12)

Dans ce passage de la Bible, l’apôtre Paul prie pour que les croyants soient complètement dotés de la connaissance de la volonté de Dieu. Tandis que nous grandissons dans la connaissance de Son plan et de Son dessein pour notre vie, le résultat final serait de Lui plaire. Notre marche ou conduite journalière et notre comportement devraient être l’illustration de notre relation avec Dieu. Tout comme le désir de Jésus était de faire la volonté de Son Père, ainsi devrait être la nôtre. En tant que fils du véritable Dieu vivant et héritiers de Son royaume, nous devons être la prunelle de Ses yeux et Lui plaire dans tout ce que nous faisons. Colossiens 1:12 est une exhortation à rendre continuellement grâces à Dieu notre Père, qui nous a rendus capables, par le sang de Jésus-Christ, de recevoir notre portion de l’héritage. Cela doit être complètement clair dans notre cœur, que notre Père céleste a planifié que nous soyons Ses héritiers depuis la fondation du monde.

Nous ne pourrons jamais assez remercier Dieu pour ce don gracieux. Je pense à cet honneur d’être héritier comme étant un « don de grâce », car nous ne pourrions jamais gagner les « droits » d’entrée dans le royaume de Dieu. Nous n’avons rien fait pour le mériter, mais, à cause de l’amour de Dieu, Sa bonté et Sa faveur, nous faisons partie de la famille royale et, de ce fait, nous sommes héritiers du royaume de notre Père céleste.

Lorsque des individus reçoivent un héritage, c’est généralement parce que quelqu’un est mort et leur a laissé un héritage. Selon le dictionnaire Webster, le verbe hériter signifie recevoir par droit de succession ou volonté ou entrer en possession de. Par la mort de Jésus-Christ, nous avons reçu un plein droit de succession spirituelle. Nous sommes les bénéficiaires de toutes les bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ Jésus (Éphésiens 1:3).

Le royaume de Dieu consiste en l’abondance de « bonnes choses ». Le prophète Daniel a dit : « Et le temps arriva où les saints furent en possession du royaume. » (Daniel 7:22b). Paul, l’apôtre, dit à l’église de Rome que le royaume de Dieu ne consistait pas à manger et boire, mais à la justice, la paix et la joie par le Saint-Esprit (Romains 14:17). Enfin, dans le livre d’Apocalypse, l’apôtre Jean décrit sa sainteté, sa beauté physique et sa richesse –couvert d’or, de perles et autres pierres précieuses (Apocalypse 21).

Le roi Salomon nous a bénis avec beaucoup de sagesse dans le livre des Proverbes. Toutefois, permettez-moi d’attirer votre attention sur un verset profond que l’on trouve dans les Cantiques de Salomon. Au Cantique 8, verset 6, on lit : « … l’amour est aussi fort que la mort. » L’Évangile de Jean dit : « Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique » (Jean 3:16a). Plus loin, dans le même livre, Jésus dit : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis » (Jean 15:13). Ces versets décrivent tous deux l’amour agape manifesté pour nous par notre Père céleste et Son Fils. À cause de cet amour inconditionnel, nous sommes cohéritiers avec Christ, héritiers de Dieu, et donc connectés à notre destin. Dans le chapitre 3 de ce livre, nous avons mis en parallèle Genèse 1:2,3. Le verset 2 parle des ténèbres qui recouvraient l’abîme (rappelez-vous que les ténèbres ici se réfèrent à la mort, la destruction, la misère, l’ignorance et la tristesse), mais merci à Dieu d’avoir prononcé les paroles au verset 3. Il a dit : « Que la lumière soit ! » Les ténèbres n’ont plus eu la domination sur la terre. La lumière qui a été parlée et amenée à l’existence a contrecarré chaque esprit associé aux ténèbres. Nous, en tant que croyants, avons été délivrés de la puissance des ténèbres et transférés dans le royaume de Son Fils.

Si, en connaissance de votre héritage, vous voulez de la paix, vous devez recevoir votre délivrance du péché par le sang de Jésus-Christ, puis être fondé et établi dans l’espérance de l’Évangile (les bonnes nouvelles de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ) (Colossiens 1:23). Trop de personnes viennent à l’église, semaine après semaine, et ne parviennent jamais à une compréhension profonde du dessein et du plan de Dieu pour leur vie. Si une personne n’est pas consciente de sa connexion avec le royaume de Dieu, elle peut facilement chuter. Si vous ne comprenez pas votre destin, quand le diable dira : « Tu ne vas pas guérir » ou « Tu n’auras jamais la paix », vous serez tentés de dire : « Il a raison ». Prenez garde de ne pas accepter ce que l’ennemi dit.

Lorsque vous comprenez votre destin, vous réalisez que vous êtes connectés au dessein et au plan divin de Dieu. Ceci est le point auquel vous vous mettez en accord avec la Parole de Dieu et recevez votre héritage.

Le destin prévaut sur l’affliction

« Mais plus on les opprimait, plus ils avaient d'enfants et devenaient nombreux, au point que les Égyptiens les prirent en aversion. » (Exode 1:12) Lorsque quelqu’un est sur le point de se laisser aller, de s’asseoir et d’abandonner avant d’obtenir ce que Dieu a déclaré pour sa vie, c’est généralement en temps d’afflictions. Quand dans la vie, on expérimente la douleur, la tristesse, la dureté et les maux de tête, on peut facilement se dire : « J’abandonne ». Cependant, historiquement, comme nous le voyons en Exode 1:12, plus le peuple de Dieu était affligé, plus ils croissaient et s’étendaient. Ils n’ont pas abandonné, ils ne se sont pas effondrés durant ces temps d’afflictions.

Pensez à cela pendant un moment. Les enfants d’Israël étaient un peuple de destin. Leur fin était prédéterminée. Dieu a placé en eux un sens de destin avant la fondation du monde. Revenons à Genèse 15:13, Dieu avait dit à Abram que sa semence serait opprimée en tant qu’esclaves dans un pays étranger pendant quatre cents ans. Il a également prédit Son jugement sur les Égyptiens et la grande richesse que les enfants d’Israël allaient obtenir. Dieu avait un temps marqué pour la délivrance de Ses enfants (Exode 12:40-42,51). Personne ne pouvait les écarter des promesses de Dieu. L’ennemi n’a aucune arme dans son arsenal qui ait la capacité d’empêcher les enfants de Dieu d’atteindre leur prédestination.

De plus en plus en grand

Nos propres doutes et peurs peuvent causer chez nous une vie de défaites. C’est la raison pour laquelle les chrétiens doivent être fondés et enracinés dans la foi. Les doutes et les peurs sont anéantis lorsque nous connaissons la Parole de Dieu et que nous nous tenons sur ce que Dieu a déclaré. L’ennemi nous opprime avec des problèmes dont le seul dessein est de nous décourager et de nous pousser à abandonner notre confiance en Dieu. Cependant, lorsque la Parole de Dieu demeure en nous, l’adversaire aura la surprise du siècle. Le diable pensait qu’il nous avait fait toucher le fond, mais la prochaine fois qu’il regardera, il verra que nous sommes devenus de plus en plus grands ! Nos afflictions peuvent réellement provoquer notre croissance spirituelle et notre expansion. Rien que cette pensée devrait vous bénir.

Au lieu d’être détruits, vous avez grandi. Vous avez eu de la croissance en grandeur, en sagesse et en intelligence dans les choses spirituelles. Vous avez maintenant plus de connaissance sur la fidélité de Dieu, en tant que Délivreur, et un témoignage personnel qu’Il gardera votre âme dans une paix parfaite. L’ennemi veut nous mettre par terre, et lorsque certains ne comprennent pas leur destin, il va réussir à le faire. Quand le diable fait souffler le vent dans l’autre sens, beaucoup ont tendance à retourner dans les voies familières et prévisibles du monde.

Ce n’est pas que ces personnes ne réalisent pas que le monde qu’elles avaient quitté était un endroit terrible. Le problème est qu’elles ne comprennent pas leur destin. Toutefois, celui qui sait qu’il est destiné pour la gloire dira : « Cette situation n’est là que pour m’aider à grandir. Je deviens de plus en plus grand. » Les tactiques du diable sont la preuve qu’il n’a vraiment rien compris à la Parole de Dieu. L’ennemi peut connaître la Parole, mais il n’y comprend rien. Il ne peut pas comprendre la vérité, parce que le mensonge et la tromperie dominent sa nature. Lorsque l’on connaît la vérité spirituelle et qu’on la comprend, elle pénètre notre âme. 1 Corinthiens 2:8 nous révèle : « Cette sagesse-là, les grands de ce monde ne la connaissent pas, car s'ils l'avaient connue, ils n'auraient pas crucifié le Seigneur glorieux. » Si les opposants de Jésus avaient reconnu Sa véritable identité, ils L’auraient laissé tranquille. Si l’ennemi avait su que l’expérience du Calvaire de Jésus aurait apporté le salut de l’humanité ainsi que la multiplication et la croissance du royaume de Dieu, il aurait vraiment laissé Christ tranquille !

L’héritage des croyants

L’abondance et la croissance pendant les temps d’adversité sont l’héritage de tous les croyants. Au lieu de nous affaiblir, les afflictions nous rendent plus forts. Une très vieille chanson, mais très véridique, que les croyants chantaient il y a des années et qui s’intitulait Through It All (À travers tout ça), est très pertinente pour nous aujourd’hui.