2848

Un héritage excellent

Les gens de ce monde se prétendent libres. Pourtant, ils sont préoccupés, angoissés… Ils n’ont aucune assurance dans la vie, contrairement aux enfants de Dieu.

Lorsque vous savez que vous êtes enfant et non esclave, votre façon de penser change. Vous relevez votre tête, vous n’êtes plus perdu !


L’héritier a l’assurance d’un niveau de vie supérieur

"Et vous n'avez point reçu un esprit de servitude pour être encore dans la crainte, mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions : Abba ! Père ! L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu" (Romains 8:15,16).

Un esclave ne se bat jamais, car il n’a aucune motivation pour cela. Il est déprimé, frustré, il n'a pas d'objectifs. Il veut des choses, mais ne se bat pas pour les obtenir. Il est habitué au laisser-aller. La Bible nous apprend qu'un enfant se bat : il se bat pour sa famille, pour ses finances, pour son avenir, etc. Il a des raisons de se battre : il a un héritage.

Un esclave peut changer de maison, parce qu’il peut être acheté ou vendu. L'enfant a une maison et il n'en change pas, car il a un père. Contrairement à l’esclave, il ne se laisse pas acheter.

Un esclave a besoin de mesures disciplinaires pour travailler. L'enfant sait qu'il travaille pour sa famille, pour sa maison. Il le fait par amour. Il sait que c'est pour son bien et y met tout son cœur. Il a une mentalité différente.

Tant qu’un héritier garde une mentalité d’esclave, il n’hérite de rien du tout !

En tant qu’enfant de Dieu, libérez votre volonté de la servitude du diable. Vous pouvez vivre en bonne santé toute votre vie, vous pouvez être très prospère, vous pouvez servir le Seigneur. Vous êtes libre en Christ !

Vous avez un excellent héritage. Il est d’importance primordiale de connaître en quoi consiste notre héritage, afin de ne pas nous en laisser dépouiller.

Héritiers des promesses

Dans la Bible, il existe plus de 8000 promesses que Dieu fait à Ses enfants. Toutes les promesses de Dieu sont oui et amen.

Certains se demandent pourquoi ils ne bénéficient pas de tout cela dans leur propre vie. Il existe un fait indéniable : ceux qui se posent les mauvaises questions reçoivent toujours de mauvaises réponses. Un enfant ne demande pas pourquoi il n’y a rien à manger sur la table : il demande où se trouve le réfrigérateur ! Un enfant ne demande pas s'il y aura un cadeau pour Noël, il demande quand il peut l'ouvrir... Tous ceux qui ont une mentalité d’enfants de Dieu raisonnent différemment. Ce n'est pas une question de "si", c'est une question de "quand" !

Les promesses apportent la grâce de la vie. La grâce de la vie, c'est prendre plaisir à la vie que Dieu nous a donnée. Il n'a jamais voulu qu'elle soit pénible, un fardeau ou une disgrâce, mais plutôt un cadeau. C'est pour cela que la Bible l'appelle "la grâce de la vie" (I Pierre 3:7). La vie pour un chrétien n'est pas de la malédiction mais de la grâce. Cela veut dire littéralement "ce qui fournit la joie, le plaisir, les délices, la douceur, le charme, la tendresse". La vie est pleine de grâce, de faveur et de cadeaux. La vie ne décide rien à votre sujet, mais vous décidez de quel genre de vie vous voulez bénéficier et ensuite vous mettez votre foi en action pour avoir ce type de vie. Un héritier des promesses est aussi héritier de la bénédiction. La bénédiction ne réside pas dans les choses. Celles-ci n'en sont que le résultat. La bénédiction est plutôt le pouvoir que Dieu met à l'intérieur de vous et qui vous permet de produire ce dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin et dans la quantité dont vous avez besoin. Cela nous conduit à la vie en abondance. Le mot grec "zoa" utilisé dans le Nouveau Testament a été très mal compris et aussi mal interprété. Lorsque Jésus prêche, Il apporte ce nouveau concept, qui a été traduit par "vie éternelle" dans la Bible, mais qui comprend bien plus que cela. La "vie éternelle" n'est pas aller vivre au ciel. Le concept de "zoa" dans la Bible indique "la qualité de vie de Dieu". Jésus est venu pour que Ses brebis aient la vie, et qu'ils l'aient en abondance. Les héritiers ont le droit à une vie extravagante de bénédiction !

Héritiers du Royaume de Dieu

Jésus ne s’est jamais laissé influencer par les gens. Au contraire, Il était Celui qui les influençait : ils repartaient changés, guéris, avec des problèmes résolus... Partout où Il allait, Jésus apportait le Royaume de Dieu. "Car le royaume de Dieu, ce n'est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit" (Romains 14:17). Nous en sommes héritiers : nous héritons de la façon de faire de Dieu. Ainsi, comme Jésus, nous pouvons établir le Royaume partout où nous sommes. Car tous en ont besoin, que ce soit à la maison ou au travail. Importez les façons de faire de Dieu dans votre vie premièrement, en lisant Sa Parole et en vous remplissant de Son Esprit. Ainsi, le Royaume s’implantera dans votre tête et dans votre cœur : vous l’apporterez partout où vous irez. Lorsque nous établissons le Royaume de Dieu, nous bâtissons un bien-être en nous, chez nous et autour de nous.  C’est de cette manière que vos enfants, votre conjoint, etc., changeront ! Si votre vie ne vous satisfait pas, établissez le Royaume de Dieu : vous verrez la différence !

Héritiers du monde

Jésus est venu sur la terre, entre autres, pour récupérer ce qui était à Lui. Il est question de Lui quand la Bible dit : "Mais, quand les vignerons le virent, ils raisonnèrent entre eux, et dirent : Voici l'héritier ; tuons-le, afin que l'héritage soit à nous" (Luc 20:14).

Les religieux voulaient Le tuer pour usurper Son héritage. Cependant, Jésus est ressuscité !

Il a dit que tout pouvoir Lui avait été donné dans le ciel, mais aussi sur la terre. Cela veut dire que l'héritage est bel et bien récupéré. Ce qu'il y a de meilleur, c'est que la Bible dit que vous êtes co-héritier avec Christ : "Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : héritiers de Dieu, et co-héritiers de Christ... " (Romains 8:17a).

Ce qui est à Christ nous appartient ! En tant que co-héritiers, nous avons des possessions sur cette terre. Les biens de ce monde sont pour nous. Or, ils sont pour l'instant entre les mains de ceux qui ne servent pas Dieu. Celui qui nous a dépouillés continuera à les utiliser tant que nous écouterons ses mensonges et nous contenterons de notre vie actuelle. L’ennemi se délecte des fausses informations qu’il nous fait parvenir. Ainsi, par ignorance, les héritiers prennent de mauvaises décisions et mènent une vie bien en dessous du standard de leur Père. Demandez à Dieu des idées qui valent des millions, afin de récupérer ce qui est à vous ! Il dispose toujours d’idées riches pour Ses enfants. Les méchants sont en train d'amasser ce qui nous revient. Dieu le garde jusqu'à ce que nous en prenions possession. "L'homme de bien a pour héritiers les enfants de ses enfants, mais les richesses du pécheur sont réservées pour le juste" (Proverbes 13:22). Cet héritage est à votre disposition. N’attendez plus qu’il arrive : allez le chercher !

COMMENT ENTRER EN POSSESSION DE NOTRE HERITAGE

Dieu dispose d’une stratégie. Hériter implique administrer. Il ne confie pas Ses biens à un enfant qui risquerait de les dilapider. Notre héritage est colossal. C’est pourquoi il nous est indispensable d’apprendre à l’administrer selon Ses valeurs. Il nous faut sortir d'une mentalité d'esclave à laquelle nous avons été asservis dans le passé, pour entrer dans celle d'un héritier. Vous avez droit à une existence remplie de grâce et de bénédiction. Il n’est plus d’actualité de rester devant la télévision pour admirer ceux qui profitent de la vie en abondance que Dieu a créée pour vous ! C’est au fur et à mesure que Sa sagesse s'infiltre en nous et que notre tête s'ouvre à Son intelligence, que nous commençons à embrasser tout ce qu’Il a prévu pour nous. Voici les clés pour entrer en possession de notre héritage

Une foi inébranlable qui déplace des montagnes

Dieu a une obsession. Les larmes seules ne suffisent pas à Le toucher. Le désespoir ne L’émeut pas. Les besoins ne Le font pas réagir. Tel un peintre qui, patiemment et fébrilement à la fois, recherche la teinte qui donnera vie à son tableau, tel un compositeur en quête de l’harmonie qui transformera sa mélodie en symphonie, Dieu recherche une seule chose. Il veut trouver un cœur qui croit en Lui. Abraham avait une foi inébranlable en Dieu, c’est pourquoi l’Eternel l’a choisi entre tous pour établir Son alliance. Lorsqu’un homme répond à l’obsession de Dieu en décidant de croire en Lui plutôt qu’en ses circonstances ou en ses propres pensées, Dieu met toute Sa gloire et toute Sa puissance à son service.

Comme Il désire voir la fougue de la foi agir continuellement dans notre vie, Il met en œuvre des scénarios qui nous permettent de l’exercer. En effet, c’est par la foi et la persévérance que nous héritons des promesses, nous apprend Hébreux 6 au verset 12. C’est pourquoi notre héritage ne viendra pas brusquement, mais progressivement. Fixez-vous régulièrement des objectifs clairs et précis afin d’exercer en tout temps votre foi et votre persévérance. Autrement, Dieu le fera pour vous : si vous ne mettez pas votre foi en action pour gagner quelqu’un à Jésus par exemple, alors vous devrez certainement l’exercer pour manger tous les jours. Il désire tant vous bénir qu’Il ne laissera pas votre foi s’endormir !

La maturité

Dieu confie Ses biens à un chrétien adulte. L’enfant est attiré par les jeux et recherche la présence de quelqu’un qui s’occupe de lui. L’adulte, par contre, veut travailler. Il cherche des responsabilités. Un chrétien passe par quatre stades différents dans sa vie spirituelle. Il naît et se comporte en nouveau-né, ayant besoin de lait et de soins constants. Puis vient le stade de l’enfance, lorsqu’il commence à discerner le bien du mal, suivi de l’étape de l’adolescence. Le chrétien mûrit en fonction de son attitude de cœur, et non du nombre d’années de conversion. L’adulte est donc quelqu’un de mûr spirituellement. Il sait qui il est et a fait disparaître en lui ce qui restait de l’enfant et de son raisonnement.

"Or, aussi longtemps que l'héritier est enfant, je dis qu'il ne diffère en rien d'un esclave, quoiqu'il soit le maître de tout" (Galates 4:1).

Votre statut d’héritier est un fait acquis, sur lequel Dieu ne reviendra jamais. C'est votre état de croissance actuel qui détermine votre capacité à hériter.

Un esprit de domination

Si vous rentriez chez vous un jour et qu’il s’y trouvait une personne inconnue, vous la mettriez dehors sans hésiter ! Or, quelqu’un profite actuellement de tout ce dont vous êtes propriétaire aux yeux de Dieu, et ce, sans aucune réaction de votre part. Il vous faut développer rapidement un esprit de dominateur afin d’aller récupérer ce qui vous appartient. Le taux d’énergie dont vous disposez pour y arriver dépend de votre promptitude à agir.

Voici quelques conseils fondamentaux pour y parvenir :

1. Ne prenez jamais une décision définitive basée sur une émotion temporaire.

Tout ce qui est émotionnel est temporaire.

2. Poursuivez des dominateurs qualifiés et prenez-les comme modèles.

Imitez-les : c'est le meilleur apprentissage qui soit. Ils seront d’excellents formateurs car, décelant vos capacités, ils exigeront plus de vous que d'autres. Répondez favorablement à leurs exigences de formation.

3. Retenez que la domination s’établit étape par étape, au moyen d’objectifs.

4. Ne laissez personne déterminer vos objectifs personnels à votre place.

Beaucoup ne comprennent pas ce que vous poursuivez et essayeront de vous détourner de votre but. Arrêtez d’écouter les opinions des autres à votre sujet : adoptez celles de Dieu à votre égard !

5. Placez votre confiance en Dieu. Il vous aidera à accéder aux choses que vous ne pouvez atteindre par vous-même.

 

Cet article est une adaptation des messages enseignés par le Pasteur N. Pedro.