3006

La ligne de séparation

Durant ces derniers mois, le Saint-Esprit a profondément gravé dans mon cœur un message que j’ai appelé « la ligne de séparation ».


Des médias à la politique, des valeurs morales au fondement du mariage et de la famille, il y a eu une rétrogradation dans les standards. Nous expérimentons un déclin rapide du respect et de la sainteté.

Ce monde refuse de reconnaître ce que la Parole de Dieu déclare être notre fondement pour la moralité et la justice. En Proverbes 22:28, la Bible dit : « Ne déplace pas la borne ancienne que tes pères ont posée. »

C’était la coutume d’Israël de placer des pieux dans la terre pour marquer la limite de leur territoire, lequel était l’héritage donné par Dieu. Ces bornes étaient enfoncées dans la terre et placées de sorte à signaler à tous ceux qui les voyaient que ce territoire appartenait à ses propriétaires de plein droit ! C’était également une déclaration à leurs ennemis, leur signifiant que c’était une frontière qu’ils ne devaient pas franchir. C’était la ligne de démarcation de leur héritage, et c’était une ligne immuable, que l’on ne pouvait ni enfreindre ni déplacer.

Les ennemis d’Israël savaient que s’ils traversaient cette frontière, cela serait une déclaration de guerre. La Parole de Dieu a placé des bornes de vérité qui ne doivent jamais être retirées ni brisées. Dieu ne nous a pas donné une liste de lois ; au contraire, ces bornes de vérité ont été établies pour nous protéger ! Elles donnent à l’humanité une compréhension claire de la justice et de notre héritage en Jésus-Christ.

En Psaumes 119:89, la Bible dit : « À toujours, ô Éternel ! Ta parole subsiste dans les cieux. » La Parole de Dieu établit, pour Son peuple, une protection que l’ennemi ne peut pas franchir. C’est l’héritage de notre salut ! Lorsque le diable a questionné Dieu au sujet de Job, il a dit : « Ne l'as-Tu pas protégé, lui, sa maison, et tout ce qui est à lui ? Tu as béni l'œuvre de ses mains, et ses troupeaux couvrent le pays ? » (Job 1:10).

Cette barrière de protection n’était pas simplement quelque chose de physique ; c’était une barrière de protection spirituelle contre la destruction extérieure.

La croix du Calvaire était un pieu qui marquait la frontière et qui était planté dans la terre. Ce que le diable n’a pas compris, c’était que le sang de Jésus qui a coulé de Son côté, était la borne éternelle de notre salut qui ne sera jamais ôtée. Cela a créé une ligne de séparation qui nous a délivré du pouvoir du péché, de la mort et de l’enfer, et qui nous a donné l’héritage de la vie éternelle !

Esaïe 54:17 dit : « Toute arme forgée contre toi sera sans effet ; et toute langue qui s'élèvera en justice contre toi, tu la condamneras. Tel est l'héritage des serviteurs de l'Éternel, tel est le salut qui leur viendra de moi, dit l'Éternel. »

En tant que peuple de Dieu, il est crucial pour nous de ne pas permettre que les frontières de notre salut et des vérités de la Parole de Dieu soient ôtées de notre vie. Hébreux 2:3 déclare : « Comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut qui, annoncé d'abord par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui l'ont entendu. » Ce n’est pas le moment de compromettre la Parole de Dieu et de se conformer aux exigences de la génération d’aujourd’hui.

C’est le moment de briller avec la lumière de la vérité et de Sa justice, afin qu’une génération puisse voir que Jésus-Christ est le seul chemin, la vérité et la vie !