11031

Dix conseils pour bien jeûner

Cherie CALBOM

 

Beaucoup de personnes envisagent de jeûner en janvier pour diverses raisons, peut-être parce qu’elles ressentent le besoin de renouveler leur corps et leur âme. Avez-vous pris du poids pendant les vacances de Noël ?

Peut-être vous sentez-vous léthargique ou intoxiqué, et donc vous ressentez la nécessité de nettoyer votre corps rapidement. Peut-être aussi voulez-vous jeûner pour des raisons spirituelles telles qu’une percée dans votre vie personnelle ou pour un réveil dans votre pays. Quelles que soient vos raisons, voici dix conseils garantis pour jeûner intelligemment.


1. Préparez-vous mentalement

Avant de commencer, réfléchissez sur ce pourquoi vous voulez jeûner. Quel est votre but ? Il est important d’avoir la mentalité adéquate avant de commencer, sinon vous serez vite démotivé. Priez pour avoir de la discipline et une forte volonté pour aller jusqu’au bout de votre jeûne.

2. Faites des provisions

Préparez tout ce dont vous aurez besoin pour votre premier jour de jeûne. Ne pas avoir le nécessaire pour commencer à jeûner est le moyen le plus sûr d’échouer. Si vous jeûnez au jus, par exemple, consultez les recettes que vous allez utiliser et assurez-vous que votre liste de courses contient tous ces ingrédients.

3. Buvez de l’eau

Buvez au moins deux litres d’eau filtrée pendant que vous jeûnez, afin d’évacuer les toxines et déchets. Cela vous aidera également à préserver votre énergie. La déshydratation provoque des sensations de fatigue et de faim.

4. Ménagez-vous

De l’exercice doux, comme la marche, c’est bon, mais n’en faites pas trop. Votre corps travaille durement pour éliminer les toxines, remplacer les cellules endommagées et restaurer la vitalité. Ce travail important reste souvent inachevé lorsque nous prenons régulièrement des repas. Cela s’explique par le fait que le corps focalise son attention sur la digestion tout au long de la journée. Jeûner libère notre corps de cette corvée journalière. Ainsi, il peut travailler sur la mise au net, la réparation et la santé. C’est comme prendre une semaine de vacances pour nettoyer sa maison de fond en comble. Pendant que cette masse de travail s’effectue à l’intérieur, vous voulez donner à votre corps le repos nécessaire. Prenez plus de pauses. Évitez les tâches épuisantes. Faites de la marche. Exposez-vous à l’air frais et au soleil. Allez vous coucher de bonne heure, car de puissantes hormones régénératrices sont libérées pendant que vous dormez. Relaxez-vous avant d’aller au lit en prenant un bain, ou en lisant un bon livre, ou en écoutant de la bonne musique.

5. Choisissez un plan

Beaucoup de gens pensent que jeûner consiste à ne boire strictement que de l’eau. Certains autres essaient même de suivre le modèle de quelques héros bibliques : sans nourriture ni eau, ce qui peut être dangereux. Cependant, il existe plus d’un type de jeûne. Choisissez celui qui vous convient le mieux.

Jeûne d’eau : un jeûne strict d’eau allant au-delà de deux à trois jours n’est pas recommandé, à moins que vous puissiez être complètement au repos et que vous soyez suivi médicalement.

Jeûne de jus : Les jus frais sont riches en antioxydants qui lient les toxines afin qu’elles n’endommagent pas les cellules. Ces antioxydants sont essentiels, surtout pendant un jeûne. Contrairement aux époques bibliques où l’air, le sol et l’eau étaient pratiquement purs, des milliers de produits chimiques sont aujourd’hui répandus dans l’atmosphère chaque année. La plupart de nos aliments sont aspergés de pesticides et additionnés de produits conservateurs, d’additifs, de colorants. (C’est pourquoi vous devriez choisir des produits biologiques). Notre eau est traitée avec des produits chimiques, et l’air que nous respirons est altéré par la pollution industrielle. Les toxines sont principalement stockées dans nos cellules grasses. Lorsque nous jeûnons, celles-ci sont libérées en plus grandes quantités. Sans antioxydants pour lier les radicaux libres, nos cellules peuvent être endommagées. Avec le jeûne à base de jus, vous pouvez boire des jus de légumes, de l’eau filtrée, de l’eau de coco, des bouillons de légumes ou de la tisane toute la journée. Je mets l’accent sur les jus de légumes parce que les jus de fruits contiennent trop de sucre, ce qui peut provoquer des pics et des chutes de sucre dans le sang, responsables de la fatigue. Toutefois, vous pouvez utiliser un peu de fruit pour parfumer ou adoucir des recettes de jus de légumes. Tout cela vous gardera en bonne santé, plein d’énergie et hydraté. Pour échapper à la monotonie, essayez de nouvelles recettes de jus et smoothies verts, comme ceux de mon livre The Juice Lady’s Big Book of Juices and Green Smoothies.

Le jeûne de Daniel : comme décrit en Daniel 10:3, le prophète s’est abstenu durant trois semaines de plats gourmands, de viande et de vin, ce qui incluait tout produit d’origine animale et également l’alcool. C’est un régime végétalien, en d’autres mots, et cela inclut de s’abstenir de tout aliment riche et de desserts.

Un repas par jour : tout le monde peut jeûner un repas ou certains aliments. Vous pouvez vous refuser le café, les friandises, les boissons gazeuses, les fast-foods, les snacks et autres nourritures malsaines. De toute façon, aucune de ces choses n’est bonne pour votre corps.

Si vous ne pouvez effectuer un jeûne strict à cause de votre âge ou de votre état de santé, choisissez plutôt de vous priver de quelques-uns de vos plats préférés. Vous pouvez également jeûner un repas par jour et boire des jus de légumes à la place.

6. Soyez sage

Il se peut que votre condition physique rende le jeûne d’eau ou de jus peu judicieux ou dangereux pour vous. Recherchez d’abord un avis médical. Toutefois, soyez prudent car beaucoup de médecins ont peu de connaissance sur le jeûne ou de formation concernant la nutrition. Les personnes qui ne devraient pas jeûner strictement à l’eau ou au jus sont les femmes enceintes ou celles qui allaitent, les personnes anorexiques ou boulimiques, toutes personnes maigres ou d’un poids insuffisant, et celles qui sont sous dialyse. Soyez alerte quant aux médicaments et à leurs effets pendant le jeûne. Par exemple, un jeûne de jus de légumes peut réduire rapidement la pression artérielle, vous obligeant à suspendre votre prise de médicaments, ce qui nécessite un avis médical. Les personnes atteintes de diabètes ou d’hypoglycémie peuvent modifier un jeûne de jus de légumes et inclure des smoothies verts à base d’avocat pour obtenir des protéines et de la graisse en supplément. C’est également ma recommandation pour toute personne âgée ou fragilisée. Durant votre jeûne, si vous devenez si affamé que vous pourriez manger le plâtre de votre mur, c’est que vous avez peut-être des parasites ou une prolifération de levures. Ce sont peut-être ces parasites dans votre corps qui crient après de la nourriture. Il vous faudra peut-être effectuer une purge ou un régime de contrôle de levure pour maintenir cette infection sous contrôle, avant de continuer toute autre sorte de jeûne. Veuillez noter : les enfants de moins de quinze ans ne doivent pas effectuer un jeûne strict à l’eau ou au jus.

7. Déterminez la durée

Vous pouvez jeûner une journée jusqu’à une période plus étendue, comme Jésus l’a fait pendant quarante jours. La plupart des gens arrivent à jeûner facilement trois jours. Si vous travaillez, commencez un vendredi. Ainsi, vous aurez le week-end pour achever votre jeûne à la maison.

8. Connaissez les symptômes

Comme votre corps libère des toxines, vous aurez peut-être quelques réactions de désintoxication telles que maux de tête, fatigue, cerveau embrumé et mauvaise haleine (mâchez du persil pour votre haleine). Cela peut faire partie de votre corps qui est en train de se débarrasser des toxines qui peuvent causer des maladies, ce qui est une bonne chose. N’interrompez pas votre jeûne lorsque ces symptômes apparaissent. Ces derniers devraient passer rapidement.

9. Priez

Jeûner et prier sont liés à travers toute la Bible. Chaque fois que nous jeûnons, nous sommes appelés à prier, ce qui facilite notre croissance et notre renouvellement spirituels.

10. Finissez intelligemment votre jeûne

La façon dont vous mettez fin à votre jeûne est aussi importante que le jeûne lui-même. À la fin de votre jeûne, le premier jour, ne prenez que des jus de légumes, des smoothies verts, des fruits et légumes crus, des soupes de légumes, des aliments végétaliens déshydratés ou des légumes cuits à la vapeur.

Ne rompez jamais votre jeûne avec un repas lourd tel qu’un menu burger-frites ou steak-pommes de terre. Vous pourriez créer des dommages dans votre corps et finir avec des crampes d’estomac et des problèmes digestifs.

Bonus : connaissez les avantages du jeûne

La discipline ancestrale du jeûne offre des avantages au niveau de la santé qu’aucune autre thérapie ne peut offrir. Sur le plan physique, il libère rapidement le corps des déchets et toxines, comme lorsque l’on change l’eau usée d’un aquarium. Il peut éliminer l’œdème et diminuer la pression artérielle. Une étude publiée en 2002 révèle que 90 % des 174 patients atteints d’hypertension artérielle et ayant jeûné, ont retrouvé une tension normale. Chacun de ces participants qui prenaient des médicaments antihypertenseurs pouvait cesser d’en prendre.

Le jeûne aide également à rééquilibrer le niveau du pH du corps. Le régime typique est formé principalement d’acides. Un corps légèrement acide contribue au gain de poids, au cancer et à un panel d’autres maladies.

Jeûner facilite la perte de poids, l’eau en premier, puis la graisse. Cette pratique ancestrale semble réinitialiser le métabolisme, tout comme on redémarrerait un ordinateur.

Un jeûne donne également du repos à votre tube digestif. Cela aide votre système digestif à guérir, ce qui peut conduire à une amélioration significative de votre santé.

Les symptômes d’allergie s’améliorent souvent avec le jeûne. Les maladies auto-immunes peuvent guérir.

Le jeûne améliore la sensibilité à l’insuline en réduisant le sucre dans le sang (glycémie), ce qui aide le diabète et le syndrome métabolique.

En outre, le jeûne fait partie de notre héritage spirituel. C’était une discipline prévue à la fois dans l’Ancien et le Nouveau Testament. L’église orthodoxe continue à avoir quatre périodes principales de jeûne durant l’année civile. Cependant, jeûner est l’une des disciplines spirituelles les plus négligées du XXIe siècle. On en parle rarement dans la plupart des églises non liturgiques ou à la télévision chrétienne. Pourtant, la Bible nous exhorte à jeûner et à prier. Selon la Parole, lorsque le peuple de Dieu jeûne avec le bon mobile, recherchant Dieu avec un esprit brisé, repentant et contrit, Dieu entend depuis le Ciel (2 Chroniques 7:14). Il a promis qu’Il guérirait notre vie, notre église et notre nation. Notre pays a désespérément besoin de guérison. La repentance, le jeûne et la prière sont le seul espoir pour notre nation. Jeûner et prier peuvent apporter le réveil et un changement de direction dans notre pays. Cela peut également raviver notre amour pour Christ. Jeûner est un outil spirituel puissant pour faire une différence dans notre vie. 

 

Cherie Calbom, M.S, C.N, est l’auteur de plus de vingt livres. Elle détient un Master en science de la nutrition (tous les aliments) de l’université Bastyr. Cherie et son mari, John, offrent des retraites de santé par le jus tout au long de l’année, au milieu de conférences sur la santé et la guérison.

source : Charisma News