4258

Restaurer sa passion pour Dieu par le jeûne

Par Jentezen FRANKLIN

Comment une courte période de jeûne peut restaurer une passion éternelle pour Dieu dans votre vie.


Un dimanche matin, avant un culte, j’ai reçu un message d’un homme passionné pour Dieu qui était autrefois pasteur des jeunes à Free Chapel, en Géorgie. Depuis, il avait été muté dans le Kentucky pour diriger, en tant que pasteur, une église qui subissait un déclin impressionnant. Il m’écrivit pour témoigner de l’énorme différence qu’un jeûne avait produite dans la croissance de son église. Son épouse et lui avaient rebâti et réinventé l’identité de cette congrégation combattante du Kentucky. Ils passèrent en quelques années de six cents à trois mille personnes, tout en gagnant plus de quatre mille âmes pour Christ.

Le jeûne, un engagement spirituel qu’il avait d’abord essayé d’éviter, avait à la fois changé sa vie et celle de milliers d’autres personnes de sa communauté. Dans son récit, il racontait comment cela s’était produit : « Il y a dix ans, je marchais dans votre bureau et j’ai dit : 'Pasteur, ce truc de jeûne n’est pas pour moi.' En plaisantant, vous avez répondu : 'Tu fais partie du personnel. Tu es donc en jeûne.' Alors, après quelques encouragements, j’ai commencé à jeûner. Quatorze jours plus tard, j’ai craqué, et j’ai dévoré un Whopper ! Je pensais que j’étais cuit. Je vous l’ai confessé, et vous m’avez dit : 'Tu as fait de ton mieux. Tu as fait quatorze jours, c’est pas mal. »

« Je veux que vous sachiez que ce mois de janvier comptabilise mon dixième jeûne annuel, et que c’est le sixième jeûne annuel de vingt et un jours de notre église. » Même si le premier jeûne de ce jeune homme avait été « forcé », Dieu l’a élevé et conduit dans une dimension plus profonde d’adoration, de brisement et de puissance à travers le jeûne. Nous rions encore tous deux de ce pauvre Whopper malmené. Je continue de me réjouir de la façon dont Dieu a utilisé le jeûne pour lui donner des armes afin de remodeler son onction et raviver sa passion pour Dieu. En bref, cela lui a rendu sa ferveur spirituelle.

Et vous, avez-vous perdu votre ferveur ? Votre adoration est-elle devenue monotone ? Les gens viennent-ils toujours à Christ à cause de vous ? Les dimanches matin, êtes-vous comme le mort en Christ, allant s’asseoir sans vie, attendant que la « tombe » d’un culte sec vous « abandonne » à vous-mêmes à midi ? Si tel est le cas, alors vous n’avez pas besoin que je vous dise que vous avez perdu votre ferveur. Ce que vous avez besoin d’entendre, cependant, c’est la chose suivante : Il est l’heure pour vous de déclarer un temps de jeûne et de prière, parce que Dieu veut vous changer de manière surnaturelle. Son plan pour vous n’a pas changé : Il veut toujours faire de vous le fils ou la fille en Lui que vous êtes censé être.

Comment le jeûne peut-il nous aider à y parvenir ? Cette question m’a été posée à tellement de reprises que je ne me souviens plus du nombre. Cependant, ma réponse est toujours la même : « Jeûner et prier vous rapproche de Dieu ». Cette courte réponse n’est en rien simpliste.

Lorsque vous commencez un jeûne spirituel, vous abandonnez votre vie routinière pour vous rapprocher de Dieu. Ensuite, des choses étonnantes commencent à se produire. Cela fait plus de vingt-cinq ans que j’ai choisi de développer un style de vie de prière et de jeûne, et rien n’a été plus puissant dans ma vie chrétienne. Je suis convaincu que le jeûne est la porte d’entrée par laquelle Dieu va libérer Sa puissance surnaturelle dans notre vie. Cependant, le choix vous appartient. Nous pouvons soit ouvrir cette porte, soit l’ignorer et rester dans une vie monotone. Depuis douze ans, à Free Chapel, nos membres entreprennent un jeûne de vingt et un jours, tous les mois de janvier. Avec toutes ces années, j’ai la ferme conviction que ce jeûne annuel en vue d’honorer Dieu fait partie de Son plan et de Son appel. Dans cette église et ce ministère, j’ai été témoin de puissants miracles qui ne pouvaient pas être le résultat de nos forces ni de nos efforts personnels. J'ai été surpris d’apprendre qu’environ un million de personnes ont visité notre site consacré au jeûne, sur une période de deux jours, durant notre récent jeûne annuel.

Malheureusement, de nombreuses personnes ont perdu la ferveur spirituelle dans leur vie, c’est pourquoi elles perdent leur maison, leur mariage, leur engagement avec le Seigneur. Nous venons à l’église et chantons des chants avec nos mains levées, mais nous n’avons plus de ferveur dans l’adoration. Les prédications ne sont plus ferventes ; les cultes sont devenus une routine et un rite. Cependant, le jeûne a la possibilité de tout changer. C’est une courte période de renoncement à soi qui libère des récompenses sur du long terme.

Prendre le temps de jeûner, est comme prendre le temps d’aiguiser une hache avant de couper un arbre. Ecclésiaste 10:10 dit : « S'il a émoussé le fer, et s'il n'en a pas aiguisé le tranchant, il devra redoubler de force ; mais la sagesse a l'avantage du succès. » Bien entendu, vous pouvez couper un arbre avec une hache peu tranchante, en vous appuyant sur vos propres forces jusqu’à ce que votre énergie s’épuise. Toutefois, dans ce verset, l’auteur d’Ecclésiaste nous révèle une « meilleure façon de le faire ». Aujourd’hui, dans de nombreuses églises, et pour beaucoup de personnes, le problème est « une hache peu tranchante ». Le jeûne aiguise votre hache. Par le jeûne, Dieu vous donne la capacité de faire au-delà de vos propres capacités.

Lorsqu’un jeune homme en 2 Rois 6 a perdu ce qui lui permettait de couper du bois (littéralement), Dieu lui a donné le miracle dont il avait besoin pour tout récupérer. Il faisait partie des fils des prophètes, ceux qui étaient désireux d’avoir Élisée comme mentor. Le groupe était devenu trop grand pour leur lieu d’habitation ; alors ils se sont dirigés vers le Jourdain pour couper des arbres et en faire des pavillons pour agrandir l’espace. Pendant qu’il travaillait, ce jeûne homme n’avait pas remarqué que chaque coup qu’il donnait dans l’arbre abîmait sa hache (épée). Soudain, la pièce en fer glissa du manche et tomba dans la rivière boueuse. Le jeune homme dévasté et impuissant se tint sur le rivage avec le manche dans sa main. Il désirait faire quelque chose de grand pour Dieu, mais dans cette situation, il ne pouvait même pas couper du bois. Il avait littéralement perdu le côté tranchant de son outil.

Peut-être que vous ressentez la même chose ? Vous étiez tranchant, fervent à l’époque. Vous ressentiez l’onction de Dieu dans votre vie. Vous étiez intrépide pour avancer. Votre vie était consacrée à Dieu. Vous aviez une profonde passion pour les choses spirituelles. Ensuite, quelque chose a glissé, et vous avez perdu votre ferveur. Maintenant, l’ennemi vous a convaincu que vous êtes hors d’atteinte, vous êtes enterré, coincé en bas, et que vous ne pourrez jamais remonter. Ce jeune homme a fait la seule chose qu’il savait : en criant, il a demandé de l’aide à Élisée. Il savait que Dieu avait utilisé Élisée. Le prophète expérimenté rendit l’eau de Jéricho potable et multiplia l’huile dans la maison de la veuve. Il ressuscita un jeune homme et guérit même un homme de la lèpre. Si un homme avait la foi pour voir Dieu faire l’impossible, c’était bien Élisée. 2 Rois 6:6-7 nous explique ce qui s’est passé par la suite : « L'homme de Dieu dit : Où est-il tombé ? Et il lui montra la place. Alors, Élisée coupa un morceau de bois, le jeta à la même place, et fit surnager le fer. Puis, il dit : Enlève-le ! Et il avança la main, et le prit. » Avez-vous acheté ce mensonge disant que votre onction, votre destin, votre rêve, votre famille, votre enfant perdu étaient partis à tout jamais ? Êtes-vous face à des situations désespérées telles que la perte de votre emploi, d’une maison, ou même du respect et de l’espérance ? À présent, je souhaite vous encourager, car Dieu peut faire en sorte que votre côté tranchant, votre ferveur revienne à la surface de l’eau. De même que pour ce jeune prophète, Dieu peut restaurer la ferveur que vous avez perdue.

VOUS AVEZ DEUX PARTIES

Ce jeune homme a eu besoin d’aller récupérer le côté tranchant de son épée dans l’eau, voici quelques pas qui vous permettront de récupérer votre ferveur.

LE PREMIER PAS : Dites-vous que vous allez récupérer cette ferveur. Le jeûne est le point de départ pour la retrouver. Pensez à ce jeune prophète durant l’entraînement : Il se tenait au bord du Jourdain et ne prophétisait à personne ; il n’énonçait pas non plus de grands oracles de Dieu pour les nations. Il était une simple personne qui s’était arrêtée. D’un côté, une parole dans son cœur lui disait qu’un jour il serait un prophète, mais de l’autre, une autre parole lui disait qu’il n’était qu’un simple bûcheron avec une hache. Il aurait pu facilement jeter le manche et abandonner. Vous êtes peut-être dans une saison où la parole que vous avez en vous ne correspond pas à vos circonstances. La foi consiste à croire en Dieu, peu importe si les situations paraissent impossibles. Parfois Dieu permet que des situations se dressent contre nous afin que nous expérimentions un miracle. Laissez-moi vous rappeler qu’en tant que croyant né de nouveau, vous servez le même Dieu qu’Élisée a servi ! Il est le Dieu de l’impossible. C’est maintenant l’heure de vous dire que vous croyez en Lui pour ce qui vous semble être impossible, et que vous cessez de croire aux mensonges de l’ennemi qui veut votre défaite.

LE DEUXIÈME PAS : Confessez que vous avez perdu votre ferveur. Le jeune homme n’est pas resté silencieux. Il a immédiatement cherché l’aide du prophète de Dieu afin de récupérer ce qu’il avait perdu. Vous n’aurez jamais rien d’accompli tant que vous vivez dans le déni au sujet de votre situation. Faire semblant d’être religieux jour après jour n’est pas une façon de vivre, ce n’est pas ce à quoi Dieu vous a appelé. Si vous avez perdu votre passion, si vous avez perdu votre ferveur, soyez prêts à le confesser avec une personne qui priera avec vous et vous aidera à faire marche arrière.

LE TROISIÈME PAS : Prenez des mesures pendant que les opportunités existent. Élisée n’a pas attrapé la lame de l’épée et remise dans le manche. C’était au jeune homme de le faire lui-même. Dieu ne fera pas à votre place ce que vous pouvez faire. Peut-être que vous avez pensé que si d’une façon miraculeuse la pièce de fer flottait, alors elle pourrait s’attacher toute seule sur le manche ! Cependant, Dieu souhaite que vous fassiez votre part en récupérant votre ferveur. Lorsque vous publiez un jeûne et séparez du temps pour la prière, vous arrivez à la rivière et récupérez votre ferveur aiguisée que Dieu vous a donnée pour être efficace. Je vous mets au défi d’accomplir votre part. Faîtes un jeûne pendant que vous lisez cet article. Je suis en accord pour que des idées pertinentes viennent à vous. Que de nouvelles relations significatives entrent dans votre vie. Une créativité sans limite est sur le point de jaillir de vous, au fur et à mesure que votre faim et votre soif de Dieu augmentent. Que les crises vous mettent à genoux dans la saison de prière et de jeûne. Retournez à l’endroit où vous avez perdu votre ferveur. À quel endroit l’avez-vous perdue ? Est-ce dû aux mauvais traitements de la vie, aux déceptions survenues durant votre avancée ? Est-ce un péché que vous avez besoin de confesser ? Retournez à cet endroit et placez-vous sous le sang de Jésus. L’autel est l’endroit où nous sommes libérés des fardeaux qui pèsent et qui ôtent notre passion ardente pour Dieu. L’autel est un endroit pour changer notre direction et s’aligner sur les bons rails avec Dieu.

DE SAINTES SURPRISES VIENDRONT

Vous verrez que lorsque vous jeûnez et priez, les possibilités surnaturelles seront comme naturelles. De saintes surprises arriveront de nulle part. Dieu sait dans quel lieu vous avez laissé tomber votre lame tranchante, votre ferveur, et Il veut vous aider à la récupérer. Récemment, Dieu m’a montré une illustration claire de la manière dont Il peut le faire. J’ai rencontré ma fille Courteney pour dîner, et elle a commencé à discuter au sujet de son ami Nate qui n’allait plus spécialement à l’église. Il avait décidé de venir à Free Chapel pour la première fois un mercredi soir, lorsque j’ai prêché un message intitulé « Jésus en passant » Il fut tellement touché par le message que lorsqu’il rentra à la maison, il se mit à lire la Bible à nouveau. Cela faisait des mois qu’il ne la lisait plus, six mois pour être exact. Il se souvenait exactement de cette période de six mois, car avant de venir à Free Chapel, il avait reçu environ 1 700 euros pour un travail. Il avait soigneusement caché l’argent dans un lieu sûr qu’il oublia. Il chercha pendant des mois, mais il arriva à la conclusion qu’il l’avait oublié sur le siège de sa voiture, et que l’argent était tombé. Il en était persuadé. Ce mercredi soir lorsqu’il plongea ses regards dans la Parole de Dieu, quelle surprise lorsqu’il vit que les 1 700 euros était soigneusement dissimulés entre les pages de sa Bible. Exactement où il les avait laissés depuis.

Chercher Dieu vous aidera à récupérer les choses qu’Il vous a données, et qui vous semblent être perdues. Les saisons de jeûne et de prière permettent que cela se produise. Criez à Dieu ; jeûnez et priez. Invitez-Le à démolir tout ce qu’il faut dans votre vie. Il va crucifier la personne que vous étiez, afin de ressusciter celle que vous devez être. Rappelez-vous que le jeûne est la porte par laquelle Dieu libérera la puissance surnaturelle dans notre vie, et nous avons le choix, soit d’ouvrir cette porte ou de l’ignorer en gardant une vie routinière. Je vous mets au défi : Peu importe le degré que vous désirez, intégrez la pratique du jeûne dans votre vie.