2238

Sept éléments de preuve pour la Résurrection

Par Darrel DeVille

En effet, Jésus est ressuscité ! « … Afin de connaître Christ, et la puissance de sa résurrection, et la communion de ses souffrances, en devenant conforme à lui dans sa mort… » (Phil. 3:10)


L’apôtre Paul a déclaré que la résurrection de Jésus-Christ était la pierre angulaire de notre foi en Lui (1 Cor. 15:14). Bien que des sceptiques aient tenté de le réfuter, la preuve de l’existence de Dieu et de la résurrection de Jésus-Christ est indéniable, si quelqu’un veut bien jeter un regard objectif sur toute la preuve. La vérité, c’est qu’être un croyant ne consiste pas en un pas de foi aveugle, mais en une véritable relation avec un Dieu vivant dont les empreintes digitales semblent être partout où nous regardons.

Il existe plusieurs faits vérifiables de la résurrection de Jésus-Christ, et ce qui suit ne représente que sept d’entre eux.

1. La tombe vide.

Même les ennemis du Christ n’ont jamais nié que la tombe était vide. Par ailleurs, toutes les autres explications telles que : le corps a été volé, Il n’était pas vraiment mort, etc., sont facilement démystifiées lorsqu’on les examine.

2. Les apparitions post-résurrection.

Les gens ont vu, touché, marché à côté, mangé avec et écouté Jésus. Des centaines de témoins (plus de cinq cents !) L’ont vu à un moment donné (1 Cor. 15:6), ce dont les psychologues confirment ne pouvant pas résulter d’une hallucination collective comme quelques sceptiques l’avancent. La résurrection de Jésus était corporelle. À la suite de Sa résurrection, Il s’est présenté Lui-même comme preuve qu’Il était vraiment vivant ! Il a proposé Lui-même qu’on Le touche, révélant les cicatrices de sa crucifixion, puis mangeant avec Ses disciples. Il a clairement présenté la preuve qu’Il était ressuscité corporellement et sorti de la tombe. « Après qu'il eut souffert, il leur apparut vivant, et leur en donna plusieurs preuves, se montrant à eux pendant quarante jours, et parlant des choses qui concernent le royaume de Dieu. » (Actes 1:3)

3. Le témoignage de femmes.

Le fait que des femmes furent les premières à découvrir et témoigner que la tombe était vide et qu’Il était ressuscité était remarquable parce que dans le monde gréco-romain, le témoignage des femmes n'était pas considéré comme fiable. Si les écrivains des Évangiles avaient pris la liberté d’extrapoler les faits, ils n’auraient certainement pas rapporté que les femmes avaient découvert la tombe vide, parce que cela aurait considérablement affaibli leur argumentation. Toutefois, ils ont raconté ce qu’ils ont vu de leurs propres yeux, croyant que la vérité suffirait à elle-même.

4. La vie transformée des disciples.

Il ne fait aucun doute que quelque chose de très réel et spectaculaire se passa et transforma ainsi la vie de onze hommes lâches, se cachant car craignant pour leur vie, en évangélistes ouvertement hardis. Ces hommes commencèrent à vouloir risquer l’emprisonnement, l’excommunication, la torture et même la mort, afin de proclamer la résurrection de Jésus-Christ dans la ville même où Il avait été crucifié ! Ils n’auraient jamais mis volontairement leur vie en danger s’ils savaient que tout n’était qu’un mensonge. Le fait est qu’ils savaient que le Christ était réellement ressuscité — ils L’ont vu, ont parlé avec Lui, L’ont touché et ont mangé avec Lui. Connaissant la vérité de la résurrection, ils étaient prêts à mourir pour Lui.

5. La naissance de l’église chrétienne.

Il est évident que quelque chose d’extrêmement significatif et surnaturel se produisit et fit que la foi chrétienne connut une croissance exponentielle dans la ville où Jésus fut crucifié et enseveli. En l’espace de quelques siècles, de Jérusalem jusqu’aux confins de l’Empire Romain, le christianisme est devenu la religion dominante, balayant des siècles de pratiques païennes ; tout ceci sans aucune forme moderne de communication, voyage ou média. Rien de plus convaincant que la résurrection de Jésus ne peut expliquer une telle transformation remarquable.

6. La conversion de Jacques.

Le demi-frère de Jésus, Jacques, était sceptique jusqu’à ce qu’il rencontre le Christ ressuscité. En conséquence, il devint un grand leader dans l’église primitive.

7. La conversion de Saul sur la route de Damas.

Il a dû y avoir une rencontre surnaturelle pour qu’un tel changement radical puisse se produire chez Saul, le transformant d’une personne fanatique, pleine de haine, persécutant les chrétiens, en plus grand défenseur, missionnaire et évangéliste que l’église n’avait encore jamais connu.

La vérité selon deux des plus grands experts juristes au monde.

1. Sir Lionel Luckhoo (1914-1997), considéré comme l’un des plus grands avocats dans l’histoire britannique.

Il est inscrit dans le Livre des Records Mondiaux Guinness comme « l’Avocat le plus victorieux du monde », avec 245 acquittements consécutifs de meurtres. Il a été fait chevalier par la Reine Elisabeth II – deux fois. Après son examen complet des faits, Sir Luckhoo déclara : « J’ajoute humblement que j’ai passé plus de quarante-deux ans comme avocat de la défense dans de nombreuses parties du monde… Je déclare sans équivoque que la preuve de la Résurrection de Jésus-Christ est si irréfutable qu'elle ne peut qu’être acceptée. Cette preuve ne laisse absolument aucune place au doute. » - Sir Lionel Luckhoo.

2. Simon Greenleaf (1783-1853) était l’un des fondateurs de l’École de Droit de Harvard.

Il fut l’auteur du texte en trois volumes qui fait autorité, A Treatise on the Law of Evidence (1842), lequel est encore considéré comme « la plus grande autorité unique sur les éléments de preuve dans l’ensemble de la littérature touchant à la procédure judiciaire. » S. Greenleaf devint chrétien et écrivit le classique Testimony of the Evangelists… après une enquête approfondie sur la résurrection, il conclut… « La résurrection de Christ est le fait le plus vérifiable de l’histoire antique » - Simon Greenleaf.

Que pourrait-on dire de plus ?

Note : certaines informations dans cet article ont également été glanées d’auteurs tels que Lee Strobel, Josh McDowell et autres qui ont fait des recherches exhaustives sur ce sujet.

 

Darrel et Cindy DeVille sont fondateurs et directeurs de Shekinah Today Ministries, qui a vu le jour en 2007, et de Pray America Pray ! une campagne lancée en 2010. Leur mission et passion est d’exalter Christ et d’aider à édifier l’Église glorieuse, à révéler la gloire de Dieu et à transformer des vies et des nations.