3641

Être, Faire, Avoir

Pasteur N. PEDRO

La Bible parle de trois mouvements qui résument notre vie : l'Être, le Faire et l'Avoir. Beaucoup de chrétiens sont concernés par le faire : « Qu'est-ce que je vais faire dans ma vie ? Qu'est-ce que Dieu m'a appelé à faire ? Qu'est-ce que je dois faire pour que… ? » De la même façon, beaucoup de chrétiens sont concernés par ce qu'ils ont ou ce qu’ils peuvent avoir. Il n’y a rien de mauvais à cela. Cependant, il faut faire attention à ne pas mettre l’accent principal sur ces choses, car, en vérité, ce que nous faisons et ce que nous avons sont le résultat de ce que nous sommes...


Quand Dieu s'est révélé à Moïse, Il ne s'est pas présenté comme le grand « Je Fais » ou le grand « J'Ai », mais comme le grand « Je Suis ». D'abord je Suis, ensuite je Fais, et enfin j'Ai.

Avant d'avoir fait quoi que ce soit, Dieu a été. Et Dieu nous a créés à Son image et à Sa ressemblance. Alors Il nous dit en 3 Jean 2 : « Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous les égards et sois en bonne santé, comme prospère l'état de ton être (âme). »

Quand Jésus est venu sur la terre, Il a mis tout en œuvre pour travailler dans l'Être de ses disciples. Au départ, nous lisons dans les Évangiles que les disciples n'arrivaient pas toujours à faire ce que Jésus faisait. Néanmoins Jésus ne s'est pas arrêté de travailler dans leur vie. Il savait qu'en agissant sur leur caractère, le faire et l’avoir allaient changer, et donc les résultats allaient eux aussi être différents. Il a pris Pierre, instable et violent, et Il a mis dans son cœur et dans celui des autres disciples l'amour, la joie et la paix par le Saint-Esprit ! Ainsi, quand est venu le moment pour eux d'agir, ce qu'ils ont fait était puissant et béni ! Cela a pu se produire parce qu'ils étaient devenus ce que le Seigneur voulait qu'ils soient.

Ce qui intéresse le plus le Seigneur, c'est que chaque chrétien devienne comme Christ. Dieu n'est pas tellement concerné par ce que nous avons ni par ce que nous faisons, bien qu'Il va nous bénir et nous confier des missions, mais Il est beaucoup plus intéressé par ce que nous sommes.

Ce que nous avons et ce que nous faisons vont changer au long de notre vie, mais ce que nous sommes doit ressembler de plus en plus à ce que Dieu est. Dieu nous a prédestinés à être semblables à Son Fils Jésus,  venu afin de donner une image de qui Il est.

Il y a des gens qui pensent qu'être chrétien, c'est venir à l'église. En vérité, être un disciple, c'est avoir un maître et devenir comme Lui. « Tout disciple accompli sera comme son Maître » (Luc 6:40).

Plus nous sommes remplis de Christ, plus ce que nous faisons est bon. Jésus veut grandir de plus en plus en nous, afin que nous reflétions qui Il est dans tout ce que nous faisons et avons.

Nous ne pourrons jamais faire ce que nous ne sommes pas.

Certains veulent faire ce qu'ils ne sont pas. Or, cela les contraint à utiliser des forces qu'ils n'ont pas. C'est pourquoi, Dieu nous a donné Sa Parole, afin que nous nous remplissions de Sa force, de Son caractère, de Sa pensée. Paul avait compris cela. Lorsqu'il se présentait, il annonçait d'abord qui il était : serviteur du Seigneur, puis ce qu'il faisait : apôtre du Seigneur. (Romains 1:1)

La Bible nous enseigne que « tel Il a été sur la terre, tel nous devons être aussi » (I Jean 4:17).

Il veut que nous soyons tellement remplis de Lui, que nous allons déborder sur les autres.

Jésus a demandé à ses disciples de ne rien faire, tant qu'ils n'auraient pas reçu le Saint-Esprit, parce qu'Il savait que s'ils n'étaient pas pleins de Lui, ils ne feraient rien de bon.

C'est rempli d'amour qu'on est un bon conjoint. C'est rempli de zèle qu'on est un bon ouvrier. C'est rempli de reconnaissance qu'on est un bon adorateur.

Quand quelque chose ne fonctionne pas, c'est parce qu'il y a trop de vide encore.

Jésus est venu afin de combler les vides dans notre vie, pour que nous commencions à être comme Lui, et qu'en devenant comme Lui, nous commencions à faire les mêmes choses que Lui, et par ricochet, que nous ayons le même succès que Lui.

La Bible dit que, lorsque nous sommes bons, les portes s'ouvrent pour nous tenir devant les rois (Proverbe 22:29) et que l'ouvrier mérite son salaire (I Timothée 5:18).

A cause de ce que nous sommes, ce que nous faisons devient bon, et on ne peut plus nous ignorer. Alors, les écluses des cieux commencent à s'ouvrir sur notre vie. Tout à coup, à cause de cela, nous nous retrouvons avec de meilleures choses dans notre vie.

Si nous permettons à Dieu de travailler dans notre caractère, nous deviendrons de plus en plus comme Jésus. En changeant notre Etre, notre faire s'améliorera et, par conséquent, notre avoir sera comme nous l'aurons toujours souhaité : bon, parfait et agréable !