L'amour trouvera un chemin

3809

T. F. TENNEY

Il y a quelques années, avant les téléchargements, MP3, DVD et CD, j'ai reçu une cassette d’un message de Jimmy Evans, dont le titre est inscrit plus haut. Cela m’est revenu à la mémoire. Il semble qu’au cours des dernières années, j'ai assisté à une tendance inquiétante à la hausse du nombre de divorces dans nos églises.


Pendant un certain temps, tandis que le taux de divorce dans le monde semblait monter en flèche, il s’est avéré que les couples chrétiens étaient, en quelque sorte, hors d’atteinte de ce fléau. Ensuite, le divorce est entré dans l'église, et il est presque aussi répandu au sein du troupeau qu’il l’est à l’extérieur. J'ai pu voir de près la dévastation que crée le divorce : les cœurs brisés laissés pour compte par l'infidélité, les enfants dont les vies sont pratiquement brisées par des foyers qui se désintègrent face à l'assaut [du divorce].

Je crois que nous servons un Dieu qui est dans l’affaire de restaurer des relations brisées et de guérir des mariages en difficulté. Il est si engagé dans Son amour pour nous, qu’Il S’est donné Lui-même pour mourir pour nos péchés. Par conséquent, Il veut que nous soyons tout aussi engagés envers Lui, envers et les vœux que nous Lui avons faits.

La clé pour préserver et entretenir une relation, pour restaurer une relation qui a été brisée est parfois très simple : nous devons être disposés à aimer et à pardonner, et ce, même si les sentiments amoureux ont disparu. C'est vraiment une question d'engagement. Les émotions vont et viennent, mais l'engagement sera ce qui construit ou détruit votre relation.

En conseillant divers couples qui étaient en plein milieu de la tempête conjugale, j'ai entendu beaucoup d'excuses irrecevables : « Je ne l'aime plus. Je n’aurais jamais dû l’épouser ». On dirait la chanson emblématique des maris malheureux et des épouses abattues. L’engourdissement émotionnel et la désillusion conduisent les individus à se dire des choses horribles les uns aux autres, des paroles blessantes que l’on ne pourra jamais effacer. Toutefois, comme le souligne le Dr Evans dans son message, nous devons aussi nous rappeler que Dieu a donné des instructions claires pour remédier à cette situation. Des étapes permettront d'atteindre et de préserver des sentiments forts et sains envers l’autre, ainsi que de garder ce que le Dr Evans appelle « la frontière amoureuse de notre relation ».

Comment pouvez-vous rester profondément amoureux pendant toute votre vie de couple marié ? Lorsque votre mariage est en difficulté, comment restaurer l'amour que vous avez perdu ? Le Dr Evans a dit, d’après sa propre expérience personnelle de crises dans le mariage : « La réponse à ces deux questions se trouve dans Genèse 2:24. Après nous avoir ordonné de quitter nos parents, instaurant ainsi une norme quant aux priorités appropriées dans le mariage, Dieu a dit : « C'est pourquoi l'homme ... ‘se clivera’ avec sa femme ». Quand j'ai remarqué ce mot « cliver » lors de nos crises conjugales, j'ai tout de suite imaginé un couperet à viande en train de hacher quelque chose en morceaux. J'ai pensé : « Eh oui ! Cela correspond à mon expérience dans le mariage ! » Heureusement, le mot hébreu pouvant se traduire par ‘cliver’ ne signifie pas « couper ou séparer ». Au contraire, cela signifie : « Poursuivre avec une grande énergie, s'accrocher avec zèle à quelque chose ».

Lorsque Dieu a dit à l'homme de « se fendre avec sa femme », Il était en train de lui commander de la poursuivre avec zèle et de s'accrocher à elle avec énergie pour le reste de sa vie. Depuis le commencement, Dieu connaissait le secret pour rester dans l'amour : le travail. Le mariage ne fonctionne que si vous travaillez à cela. La pression qui amène un mariage à commencer une pente descendante n'est pas le travail, mais le manque de travail.

Prendre l'autre pour acquis et essayer de se « contenter » de la vie sur le traîneau des souvenirs du passé crée une inertie qui maintient la pente vers le bas. Lorsque je dis à un couple qu’ils doivent travailler à leur mariage afin que celui-ci fonctionne, je mets au défi l'une de leurs plus profondes mauvaises conceptions concernant l’amour dans le couple.

Que nous l'exprimions ou pas, la plupart d'entre nous croient au mensonge d’Hollywood qui répand l’idée que si nous nous marions avec la bonne personne, nous n’aurons pas à travailler à notre relation pour préserver notre amour. Cela devrait juste se « passer ». Après tout, c'est comme ça dans les films. Lorsqu’une personne me dit qu’elle ne ressent « plus d’amour » et ne veut pas continuer son mariage, je pose cette question : « Cela vous contrarie-t-il d’avoir à travailler à votre relation avec votre conjoint ? Après quelques minutes de déni, ils répondent généralement quelque chose comme : « Oui, eh bien, certainement que je n'ai pas fait ce que j’aurais dû parfois. Mais maintenant, je n'ai même pas envie d'essayer ! » Ne pas essayer –c’est là où beaucoup de mariages échouent.

Rappelez-vous de votre premier rendez-vous avec votre épouse. Comment avez-vous travaillé dur pour impressionner votre dulcinée ? Combien de temps avez-vous passé à vous préparer physiquement ? À quel point étiez-vous prudent dans le choix des mots que vous utilisiez ? Combien d'énergie avez-vous dépensé pour servir et essayer de plaire à l’élu(e) de votre cœur ? Vous savez aussi bien que moi que nous nous sommes tous « cassé la tête » à essayer de s’impressionner l’un l'autre pour ce premier rendez-vous. Cela montre clairement que ce n'était pas simplement « l’alchimie » qui a fait que votre relation soit si satisfaisante au début. Cela a demandé un travail difficile. Ce n’est parce que vous vivez dans la même maison ou partagez le même carnet de chèques que vous aurez une relation forte ou que vous ressentirez quoi que ce soit pour votre conjoint. Pour le reste de votre vie, vous devez travailler tous les jours à votre mariage, si vous voulez qu'il soit en bonne santé. Lorsque vous arrêtez de travailler à votre mariage, il cessera de fonctionner pour vous.

Un autre point sur lequel le Dr Evans a continué était qu'un bon mariage exige de « l'exercice. » Il a comparé le mariage avec les muscles de votre corps. Lorsque vous faites régulièrement de l’exercice physique, votre corps devient musculairement fort et attirant. Cependant, si vous êtes plutôt lymphatique et totalement inactif, votre corps deviendra faible et peu attirant. Si vous ressentez que vous n’avez « plus d’amour » aujourd'hui, aussi peu vraisemblable que cela puisse paraître, ce n’est pas vraiment important. Commencez à travailler à votre relation, vous expérimenterez d’ici peu la résurrection des sentiments que vous pensiez perdus à tout jamais. Les émotions peuvent vous égarer et entraîner la prise de mauvaises décisions. Ne le leur permettez pas ! Même si vous avez de mauvais sentiments envers votre conjoint, obéissez au commandement de Dieu de vous « attacher », et Dieu guérira vos sentiments. Vous vous y opposez peut-être disant : « Non, ça ne marchera jamais. La meilleure chose à faire pour moi est de divorcer et de reprendre une vie normale, de me concentrer sur moi ». Considérez ceci, selon le Dr. Evans : « Si vous divorcez, c’est plus que probable que vous allez vous remarier. Si vous le faites, vous allez travailler dur pour attirer une femme ou un mari. Une fois que vous vous serez remarié, l’enthousiasme de cette nouvelle relation vous portera pendant un certain temps. Toutefois, le jour viendra, tout comme il est arrivé dans votre précédent mariage, où le travail et l’engagement fidèle, pas seulement les émotions, devront revigorer votre relation. Ne serait-il pas plus simple de recommencer avec votre conjoint actuel ? Pourquoi ne pas vous engager maintenant au travail difficile, mais nécessaire, pour rafraîchir votre relation ? Vous reprendrez plus rapidement et facilement le cours normal de votre vie que vous le feriez avec une autre relation, après un divorce douloureux et le sentiment d’échec qui l’accompagne. Si vous espérez vraiment avoir un mariage heureux, vous devrez vous engager à travailler à cela, tôt ou tard. Alors pourquoi retarder l'inévitable ? »

Le Dr Evans relate le cas de plusieurs personnes que lui et son épouse ont rencontrées dans le cadre du conseil pastoral. Il y avait un homme qui avait été marié sept fois, et qui était dans le processus d’un nouveau mariage. La mariée représentait donc sa huitième épouse. Cependant, la réalité, c’était que la raison de chacun des sept échecs de mariage résidait dans une vérité simple : cet homme ne voulait pas travailler à son mariage. Il avait un rituel : il rencontrait une femme, s’enthousiasmait avec elle, l'épousait, puis, lorsqu’un problème survenait dans la vie quotidienne, au lieu de travailler à sa relation avec sa femme, il développait une relation stable avec son avocat ! Lorsque les problèmes commençaient, plutôt que de prendre le taureau par les cornes, il s’enfuyait loin de « lui ». Ce qu'il n'a jamais réalisé, c'est que la seule façon de se débarrasser complètement d'un problème, c’est de le résoudre, pas de l'ignorer ni de divorcer.

Le message du Dr Evans parle de ce qu'il a appelé « Trois étapes pour le renouveau » : vous et votre conjoint êtes en train de perdre, ou avez déjà perdu, vos sentiments et désirs mutuels. Peut-être que vous avez blessé votre conjoint dans le processus. La bonne nouvelle est que Dieu a un plan pour guérir et restaurer votre relation. Apocalypse 2:5a dit : « Souviens-toi donc d'où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières œuvres … » (L. Segond). Dans ce verset, Jésus parlait à l'église d'Éphèse concernant la déficience de leur relation avec Lui. Leur amour avait refroidi. Les instructions que Jésus a données aux Éphésiens sont également des étapes que les couples peuvent suivre pour raviver leur amour l’un pour l'autre.

Étape 1. Souviens-toi donc d'où tu es tombé

Jésus n'a pas dit aux Éphésiens d’essayer de travailler à leurs émotions afin de restaurer leur amour pour Lui. La force de l'amour vrai n'est pas l'émotion, mais une décision de la volonté. En fait, le mot le plus souvent utilisé dans le Nouveau Testament pour définir « l’amour » est le mot grec agape, qui signifie « un engagement à faire ce qui est juste pour quelqu'un d'autre, indépendamment des émotions. » Jésus a donné l’ordre aux Éphésiens de « se souvenir » tout d’abord d'où ils étaient tombés, de se rappeler leurs actions au début de leur engagement envers Lui. Il n'a pas essayé de les amener à se souvenir de leurs sentiments ; Il voulait qu'ils se souviennent de leurs actions. Appliquée au mariage, cette première étape signifie de vous souvenir des détails joyeux de vos faits et gestes, au commencement de votre relation, lorsque c’était tellement enthousiasmant. Vous rappelez-vous la façon dont vous honoriez l’autre personne et comment vous étiez si sensible dans ce que vous disiez ? Vous souvenez-vous des petites choses que vous faisiez pour l'impressionner ? Rappelez-vous comment vous pensiez l’un à l’autre toute la journée, comment vous anticipiez et vous vous prépariez lorsque vous deviez passer du temps ensemble. Lorsque vous avez repassé tout cela en mémoire, vous êtes prêt pour l'étape 2.

Étape 2. Repentez-vous

Le mot traduit par « repentir » dans la Bible signifie faire demi-tour, faire volte-face. Cela implique que nous allons dans la mauvaise direction et que nous devons changer notre direction. Lorsque nous perdons le premier amour que nous avions au commencement pour notre conjoint, cela devrait nous sauter aux yeux que nous sommes en train de faire la mauvaise chose ; nous allons dans une direction différente. Aussi, devons-nous changer de direction pour être guéris. Lorsque vous vous souvenez des actions ferventes et des bonnes attitudes que vous affichiez au début de la relation, vous devez changer toutes les actions ou attitudes actuelles qui sont différentes de celles du début. Lorsque vous avez reconnu la vérité (la révélation), que vous avez reconnu avoir eu tort (confession) et ajusté votre direction (action), alors vous pouvez conclure le processus de restauration.

Étape 3. Faites ce que vous faisiez au commencement

Jésus n'a pas dit aux Éphésiens : « Vous feriez mieux de travailler à quelques sentiments profonds pour Moi, sinon vous aurez de grands ennuis ! » Il leur a simplement demandé d'agir comme ils le faisaient lorsque leur relation avec Lui était nouvelle et fraîche. Dans votre mariage, vous devez réinvestir votre temps et votre énergie dans la relation, et ce, peu importe ce que vous ressentez. Le Dr. Evans se rappelait : « Lorsque ma femme et moi avons commencé notre processus de guérison, le Saint-Esprit me conduisit à ce verset et m’instruisit à commencer à poursuivre Karen avec énergie et sensibilité, comme je le faisais au début. Le seul problème était que j'avais perdu tout sentiment à son égard. Bien que nous nous soyons repentis et que nous nous soyons mutuellement pardonnés, tous deux avions des réserves quant à redevenir émotionnellement vulnérables. Nous avions besoin de faire quelque chose. Pourtant, nos sentiments nous disaient de ne pas mal agir, de ne pas faire la mauvaise chose. Finalement, nous avons réalisé que nous devions arrêter d’écouter nos émotions blessées et malsaines, et commencer plutôt à obéir à la Parole de Dieu. Même si aucun de nous n'avait d’émotions positives ou de bons sentiments à l'époque, nous avons commencé à faire les choses que nous savions bonnes pour l'autre. Le résultat ? Après seulement quelques jours, nous avons commencé à voir des changements importants dans notre relation et dans nos sentiments. Après quelques mois, notre mariage est devenu vraiment satisfaisant. Après quelques années, nous étions bien au-delà de toute hauteur ou profondeur de l'amour que nous n’avions jamais expérimenté auparavant. Croyez-moi, nous ne sommes pas surhumains. Karen et moi sommes comme vous ! Je peux partager notre histoire, non à cause de ce que nous sommes ou de ce que nous avons fait, mais parce que la Parole de Dieu est vraie. Si Dieu peut le faire pour nous, Il le fera pour n’importe qui d'autre ».

Je tiens à vous assurer que, quel que soit l'état de votre mariage aujourd'hui, si vous décidez de vous engager à travailler dur pour aimer votre conjoint et répondre à ses besoins, même si ce conjoint ne fait pas la même chose pour vous, vous commencerez à voir une réelle différence. Si les deux conjoints s'engagent à travailler dur à leur mariage, tous les jours, des résultats incroyables suivront. Je peux vous assurer que tandis que les émotions vont et viennent, vous pourrez profiter d'une relation stable, permanente et satisfaisante ; ce qui vous conduira à éprouver des sentiments intenses et profondément satisfaisants.

Vous aurez encore des problèmes. Cependant, si vous restez ferme et obéissant(e), les problèmes diminueront et seront plus faciles à surmonter, et vos bénédictions s’accroîtront et seront plus agréables, avantageuses. Prenez l’engagement de poursuivre votre conjoint(e) avec diligence. Prenez l’engagement de vous attacher, non de quitter. Ce ne sera pas un travail difficile, épuisant, mais un travail d'amour.