Droit à la liberté de conscience

Une sage-femme chrétienne se voit interdire d'exercer sa profession, car elle a refusé de participer à des avortements lors d'un stage effectué dans un hôpital en Suède.
Malgré une promesse d'embauche de la part des responsables de l'hôpital, dans la ville méridionale d'Eksjö à Grimmark, une sage-femme de trente-sept ans a très vite compris que son refus de participer à des avortements, dans le cadre de son travail à l'hôpital, allait lui porter préjudice, jusqu'à l'empêcher d'exercer son métier de sage-femme, ce malgré une pénurie dans ce domaine en Suède. Évoquant sa responsabilité principale qui était prioritairement « son aide à l'accouchement » et professant sa foi chrétienne, elle s'attendait à ce qu'on la soutienne en lui accordant le droit à la liberté de conscience. « J'ai été confrontée à une attitude très négative et à un refus catégorique face à ma prise de position. » « Il m'a été répondu : « Quelqu'un avec de telles opinions n'a pas sa place dans notre clinique », déclare-t-elle lors d'une interview au Morning Star News. La Suède a été accusée de non-respect de la liberté d'opinion devant le Conseil européen des droits sociaux, et une plainte de la part des Associations Familiales Catholiques en Europe a été déposée, dans l'espoir que le cas de Grimmark pourrait également aider à mettre le Suède en conformité avec les normes du Conseil de l'Europe. La Suède et la Finlande sont les deux seuls membres des quarante-sept États du Conseil de l'Europe à ne pas avoir défini clairement les libertés au niveau de la conscience. La sage-femme, convaincue d'avoir été évincée de son cadre de travail à cause du conflit qui existait entre le milieu hospitalier et sa conviction religieuse a dit : « Je crois que la vie commence à la conception. Je ne crois pas qu'un homme peut décider au sujet de la vie et de la mort. Je crois qu'il y a un plan pour la vie de chacun, même avant la naissance. »
07.10.2014 Plus
738

La France de la corruption poursuit joyeusement son chemin

Une « loi-cadeau ». C’est un beau cadeau qu’ont offert jeudi dernier les parlementaires à tout futur délinquant. Désormais, la justice ne pourra pas rattraper un individu accusé de corruption au-delà de douze ans !
Alors que les députés ont fait doubler le délai de prescription pour les délits,...
03.03.2017 Plus
968

Condamnation d’un journaliste pour avoir prouvé des fraudes électorales

C’est un fait hallucinant et insolite dont est victime un journaliste suisse. Lors d’un scrutin réalisé au mois de mars 2015, ce journaliste avait volontairement voté deux...
15.12.2016 Plus
579

Liberté d’expression à sens unique

La France prône avec véhémence la liberté d’expression, mais cette « valeur » semble être à deux vitesses, et tout le monde n’est pas logé à la même enseigne.
En effet, l’ex-présidente du parti Chrétien-Démocrate, Christine Boutin, vient d’être condamnée en appel à cinq mille euros...
29.11.2016 Plus
468

La Suède ferme ses prisons par manque de détenus

Alors que dans certains pays la population carcérale explose à cause de la criminalité et des actes de violences qui augmentent dangereusement, la Suède, quant à elle, a noté une baisse significative de la criminalité et du nombre de détenus dans ses prisons.
Non content d’être l’un des pays les plus...
13.07.2016 Plus
354

Un monde qui marche à l'envers - plus de la moitié des condamnés récidivent

D’après une étude réalisée à la demande du ministère de la Justice, les résultats révèlent qu’entre 2004 et 2014, 63 % des condamnés ont récidivé après leur...
30.06.2015 Plus
548

Il y a encore des pays normaux

En Australie, la Haute cour a annulé des mariages homosexuels célébrés dans la capitale du pays, le gouvernement précisant que c’était au Parlement d’autoriser de telles unions actuellement interdites au niveau fédéral.
En effet, au mois d'octobre 2013, plusieurs mariages gays avaient été célébrés après une autorisation donnée par l’Assemblée législative du Territoire de Canberra. De ce fait, le gouvernement avait saisi la...
19.11.2014 Plus
1051

La corruption des partis politiques en France, est-ce un mythe, une idée fausse, ou bien...

Une étude révèle que 72 % des Français estiment que la corruption a augmenté ces trois dernières années. Les scandales à répétition dans le milieu politique sont l’un...
18.11.2014 Plus
943

Les délinquants profitent du système

Pendant plus d’une heure et vingt quatre minutes d’audition, Bertrand Soubelet, grand patron des opérations et de l’emploi à la Direction générale de la gendarmerie nationale, nommé le 28 novembre 2012 en Conseil des ministres, a brossé un tableau sans concessions.
Évoquant la lourdeur des procédures...
18.11.2014 Plus
768