Deux missionnaires guéris du virus Ébola

Beaucoup de médecins et missionnaires chrétiens volent au secours de la population de l’Afrique de L’Ouest pour lutter contre le virus Ebola qui sévit actuellement et touche des centaines de personnes.
Deux organisations chrétiennes au cœur de l’action Samaritan’s Purse et SIM (Serving In Mission) avaient lancé un appel à la prière en faveur du Docteur Kent Brantly, âgé de 33 ans, et Nancy Writebol, une infirmière de 59 ans, qui venaient tous deux de contracter le virus alors qu’ils aidaient d’autres personnes malades au Libéria. Suite à cette infection, les deux missionnaires avaient dû être rapatriés de toute urgence à l’hôpital universitaire Emory, près d’Atlanta en Géorgie. Après près de trois semaines de soins intensifs, Kent et Nancy sont de retour auprès de leur famille. « Après une série de traitements rigoureux et d’analyses, l’équipe de médecins a estimé que les deux patients avaient été guéris d’Ebola et pouvaient retourner dans leur famille sans craindre de transmettre l’infection aux autres, » a déclaré le Dr. Ribner. « Le personnel médical, ici à Emory, est convaincu que la sortie de l'hôpital de ces deux patients ne pose pas de menace pour la santé publique » a-t-il poursuivi. S'exprimant lors d'une conférence après sa sortie mercredi, Kent Brantly a qualifié la journée de « miraculeuse ». « Je suis très heureux d'être en vie, d'être bien, et à nouveau réuni avec ma famille. En tant que médecin missionnaire, je ne me suis jamais imaginé pouvoir être dans cette situation » a déclaré Brantly. Les deux missionnaires Brantly et Writebol disent qu'ils sont reconnaissants pour toutes les prières qui ont été faites pour eux. « Je ne pourrai jamais assez vous remercier pour vos prières et votre soutien, a déclaré Brantly. Mais ce que je peux vous dire, c'est que je sers un Dieu fidèle qui répond aux prières. »
02.09.2014 Plus
1468

Le rire améliore notre état de santé

Un cœur joyeux est un bon remède. Cette vérité biblique vient encore d’être confirmée par une récente étude scientifique. Il faut rire davantage !
Le rire est bon pour la santé, et les médecins ne cessent de le rappeler en le prescrivant à leurs patients. En effet, à hauteur de cinq minutes par jour...
08.02.2017 Plus
485

Selon un Prix Nobel de médecine, la guérison n’est pas rentable pour les laboratoires

Bien que la mainmise des lobbies pharmaceutiques sur le domaine de la santé soit déjà connue du grand public, sauf de ceux qui s’obstinent à garder les yeux fermés, les...
11.01.2017 Plus
508

Les femmes qui fréquentent l’église d’une façon hebdomadaire ont moins de risques de...

Les bénéfices d’une vie de foi et d’une marche avec Dieu ne sont plus à prouver tant la quantité de vies changées est innombrable.
Par ailleurs, une autre étude vient...
06.10.2016 Plus
276

Des soins gratuits dans une belle clinique.

Alors que les dirigeants du gouvernement cherchent encore des façons de changer le système de soins dans le domaine de la santé de leur pays, un ministère chrétien à Nashville décide de passer à l’action.
Dans la clinique de Siloé, vous pouvez être pris en charge gratuitement. L’an dernier, dix-huit...
17.05.2016 Plus
327

Les gens ne meurent pas du cancer, mais de la chimiothérapie

Le docteur Hardin B. Jones, professeur de physique médicale et de physiologie à l’université de Berkley, a étudié la chimiothérapie et ses effets sur les patients pendant près de vingt-cinq ans, et les conclusions de ses études sont consternantes !
Selon Hardin B. Jones, et contrairement à la propagande...
07.04.2016 Plus
459

L’importance de la lumière

La lumière est utile ! Chaque jour, nous l’attendons, car si le jour ne venait pas à se lever, nos factures d’électricité seraient exorbitantes...
Cependant, la lumière a bien plus de vertus que l’on ne pourrait l’imaginer. En 1984, le psychiatre américain Norman Rosenthal a démontré que la lumière était un médicament contre la dépression. Depuis, des travaux ont prouvé que cette action stimulante sur le moral agissait par...
07.04.2016 Plus
567

L'hôpital accorde vingt-trois secondes de son temps à chaque patient 

Il s’agit du constat alarmant que font deux professeurs dans leur récent livre de pédopsychiatrie et de dermato vénéréologie.
Le temps de parole accordé à un patient dans un hôpital est en moyenne de vingt-trois secondes, avant que le spécialiste ne l'interrompe. Un médecin, chef de service, déclare...
23.03.2016 Plus
275

Facebook ou cocaïne ?

Les effets de Facebook sur la santé sont similaires à ceux de la cocaïne.
Alors que les réseaux sociaux sont de plus en plus présents dans le quotidien aujourd’hui, nombreux sont ceux et celles qui ont tenté de s’en défaire, ne serait-ce que pour un temps, afin de faire une pause. Toutefois, le constat reste le même : la tentation de regarder les dernières actualités et les informations postées sur les murs est bel et bien trop forte...
09.03.2016 Plus
507