Anthony Rossi - un jus ensoleillé

1942

L'histoire d'un homme simple, bien qu'il soit « un géant de Dieu » qui est le fondateur de la plus grande compagnie de jus d'orange réfrigérée dans le monde.


Il est celui qui a financé les besoins des œuvres missionnaires chrétiennes avec des millions de dollars. Anthony Rossi a su mettre à profit les talents que Dieu lui avait donnés pour bénir des vies, et il a su focaliser toute son action et son attention sur ce que Dieu voulait faire dans le monde par son intermédiaire.

Anthony Rossi est né en Italie. Originaire de Sicile, il immigra aux États-Unis à l'âge de 21 ans. À son arrivée au pays de l’oncle Sam, il n’avait aucune maîtrise de l'anglais ni instruction formelle, et pas d’argent ni un soutien pour l’aider à démarrer dans sa nouvelle vie. Malgré cela, il fit son chemin en possédant beaucoup d'entreprises et prit la relève d'une société de jus d'orange à Barendon, en Floride.

C’est sa ténacité, sa créativité et sa quête continuelle de l’innovation qui l’amènèrent à transformer cette petite société en introduisant la marque du jus d'orange « Tropicana » qui par la suite est devenue la plus grande compagnie dans le monde.

De tradition catholique, après avoir vendu son entreprise de produits d'épicerie dans la ville de New York, il commença à lire la Bible et assista aux cultes dans une église méthodiste. De plus en plus conscient de Dieu, il se mit à Le chercher dans la prière et Lui donna la gloire pour toutes les solutions qu’Il apporta à ses problèmes, et pour le développement de nouvelles idées. En retour, Dieu saisit le cœur bien disposé d'Anthony et le transforma en un leader serviteur qui trouva son utilité dans la vie en faisant le travail de Dieu sur la terre.

Ses efforts pour faire progresser l'Évangile par le biais de sa fondation « Aurore » seront extraordinaires. Il finança les institutions chrétiennes d'éducation, des missions, une église en Sicile le pays de son enfance, et la création d'un village missionnaire à « Bradentown » équipé d’un terrain pour missionnaires à la retraite.

En 1983, il a été reconnu comme l'un des dix hommes les plus généreux de son époque. C'était un homme qui avait comme objectif de plaire à Dieu avant tout.