Une adolescente victime d’une mort cérébrale sort du coma - l'histoire de Lexi

2108

Voici l’histoire de Lexi Hansen, une étudiante de Brigham Young University, qui souffrait de blessures critiques à la tête, après avoir été heurtée par une voiture.


Lexi, 18 ans, était consciente et respirait par ses propres moyens mardi, bien qu’elle soit toujours inscrite dans un état critique, mais stationnaire. Elle a même tenté de quitter son lit d’hôpital. Alors qu’elle a un long chemin de convalescence devant elle, sa famille croit avoir été témoin d’un miracle.

« Lorsqu’ils l’ont amenée, les docteurs lui ont donné moins de cinq pourcent de chances de survie », déclara Doug Hansen, le père de Lexi.

« Ils nous ont demandé d’appeler notre famille et de les faire venir rapidement parce qu’elle n’allait pas vivre très longtemps » Lors d’une interview du jeudi soir, avec ABC News, Marcia Hansen, la mère de l’adolescente, raconta que les tests révélèrent que sa fille était dans un coma mortel, quand elle a été transportée au Centre Hospitalier de Utah Valley, à Provo.

Le média Deseret News révèle davantage de choses : « Juste avant 18h30, le 26 février, Lexi, sur son skateboard, traversait la rue sur le passage piéton à l’intersection de University Avenue et Canyon Road, lorsque l’accident se produisit. L’alcool, la drogue ou l’utilisation du téléphone portable n’eurent aucun rôle dans le crash, affirma la police. »

Lexi souffrait de blessures au crâne et fut dans le coma pendant plusieurs jours. Mais dimanche, elle sortit du coma, pendant que sa famille chantait des cantiques autour d’elle. « Nous avons eu l’expérience la plus étonnante et merveilleuse aujourd’hui », écrivit la famille sur la page Facebook demandant la prière pour Lexi.

« Lexi ouvrit ses yeux et les garda ouverts durant presqu’une heure, alors que nous lui chantions des cantiques. Pendant que nous chantions, elle fit des signes de la main décrivant : « Je vous aime », agitant son bras de sorte à ce que chaque membre de la famille puisse voir. Puis, elle atteignit la main de chacun de nous individuellement afin de pouvoir la serrer. Nous pouvions à peine chanter à cause des larmes qui coulaient sur notre visage. Nous savions que nous étions en train d’être témoins d’un miracle.

La mère de Lexi, Marcia Hansen, affirme que Lexi est une battante. « Chaque jour, elle fait des progrès par rapport au jour précédent, » dit-elle. « Chaque jour qui passe est un miracle, chaque jour, » raconte Marcia Hansen. « Lorsqu’on l’a trouvée, c’était zéro pourcent, puis le lendemain un pourcent. Maintenant, il reste encore quelques petites choses pour lesquelles nous n’avons pas de certitude, mais presque tout est positif. »

Lundi, on a retiré le tube respiratoire de Lexi, et elle a commencé à respirer par elle-même. Elle a maintenant entamé ses séances de rééducation physique et de la parole.