5479

La prière produit de la puissance

Dieu nous a créés de telle façon que nous avons besoin de connaître le but et le bénéfice de ce que nous faisons si nous voulons être motivés à travailler pour cette chose. Bien que nous puissions ne pas aimer cela, nous sommes incapables de changer facilement.


Si nous réalisions effectivement les bienfaits de la prière, nous aurions déjà commencé à prier. La motivation fonctionne sur la base du désir. Pour qu’une personne puisse prier, elle doit apprendre à désirer prier. Pour qu’une personne prie comme la Parole le demande, elle doit développer un grand désir de prier. Comment pouvez-vous développer un grand désir de prier ? Vous devez voir les bienfaits éternels et temporaires de la prière.

Lorsque nous lisons la Bible, nous voyons des prières puissantes. Dans le ministère de Moïse, nous voyons un homme qui avait de la puissance dans la prière. Il pouvait parler avec autorité non seulement aux ennemis de Dieu, mais également au peuple de Dieu. Lorsqu’il pria, les plaies sont venues sur l’Égypte. Lorsqu’il pria, la Mer Rouge s’ouvrit devant Israël. Cependant, comment Moïse a-t-il développé sa puissance de prière ? Moïse a développé une vie de prière. Josué a vu la main puissante de Dieu à l’œuvre à travers sa vie et son ministère. Il connaissait la volonté et la stratégie de Dieu dans la bataille. Par conséquent, les villes puissantes sont tombées devant une armée inexpérimentée qu’il leva. Comment Josué développa-t-il une telle puissance avec Dieu ? Il avait appris à prier. Pendant que Moïse priait sur la montagne, Josué a passé la nuit au pied de la montagne, dans la prière. Lorsque Moïse partit, Dieu avait un leader formé qui était accoutumé à la prière.

David était un homme rompu à la prière. Lorsqu’il fut oint roi d’Israël, Saül était toujours sur le trône. David aurait pu être découragé par le fait que seul un petit nombre reconnaissait son royaume, mais la prière le positionna à une place de confiance. Il attendit que le Seigneur le place sur le trône physique d’Israël. David était tellement fort dans sa relation avec le Seigneur qu’il n’a pas tué Saül lorsqu’il en avait eu l’opportunité. Après la mort de Saül, la première action de David en tant que roi incontesté d’Israël fut de ramener l’Arche de l’Alliance à la place qui lui est due, au centre de l’adoration d’Israël. Lorsque nous observons la puissance dans le royaume et la vie de David, nous pouvons voir la source de sa puissance : une vie de prière.

Élie était le prophète de Dieu durant l’une des pires périodes de l’histoire d’Israël. À cette époque, Israël s’était tourné vers l’adoration de Baal. Élie a puissamment prié, mettant au défi les prophètes de Baal. Lorsque nous nous rappelons de l’histoire d’Élie, nous pensons à sa puissance, mais nous devons également voir la source de cette puissance. Elie était un homme de prière. Il passait des heures et même des jours à prier. C’est la raison pour laquelle Élie fut enlevé dans un tourbillon par le chariot de feu. Les fils des prophètes l’ont cherché en vain sur les sommets des montagnes d’Israël.

Cependant, personne n’a jamais pu manifester la puissance de Dieu comme le Fils de Dieu, Jésus-Christ. Avant qu’Il ne commence Son ministère public, Il avait passé du temps avec le Père dans la prière. Jésus était connu pour avoir passé des saisons de prière avec le Père seul. C’était la source de Sa puissance. Il ne pouvait rien faire tant que le Père ne le Lui avait pas révélé. Êtes-vous fatigué des prières dénuées de puissance que vous exprimez de votre bouche ? Êtes-vous prêt à ce que votre église entre dans un ministère puissant dans la prière, de telle sorte que votre entourage, votre ville ou votre région, connaissent la puissance qui réside dans votre église ? Si c’est votre désir, et que vous êtes prêt à tout faire et à payer le prix quel qu’il soit, alors attendez-vous à ce que Dieu change votre vie et votre ministère de manière spectaculaire, vous transportant dans une nouvelle dimension de prière.

Il n’y a aucune raison pour laquelle des miracles ne se produiraient pas régulièrement dans votre église. Il n’existe aucune raison pour laquelle des pécheurs ne seraient pas attirés par le Saint-Esprit dans votre église. Il m’a été rapporté que Charles Finney a traversé une petite communauté dans l’État de New York. Houghton, New York, était une ville normale. Cependant, un jour, alors que le train de Charles Finney la traversait, le Saint-Esprit tomba sur les pécheurs de cette communauté. Les hommes qui se trouvaient dans les bars à cocktails tombèrent sur leurs genoux sous la conviction du Saint-Esprit et demandèrent à Jésus-Christ de les sauver. Si le Saint-Esprit a donné à Charles Finney une telle puissance, ne nous donnerait-Il pas le même genre de ministère puissant ? Finney partageait rarement la clé de sa puissance ; toutefois, un reporter décida de l’espionner. Finalement, le journaliste réalisa que la source de la puissance de Finney résidait dans les heures qu’il avait passées dans la prière.

Je suis convaincu qu’en Corée nous avons seulement vu le commencement du réveil que Dieu nous a promis. Bien qu’il soit répandu à travers les nations que Dieu est à l’œuvre dans notre église, nous n’avons cependant pas encore vu la puissance de Dieu comme nous le devrions dans l’avenir si nous sommes fidèles. La puissance de Dieu n’est pas uniquement démontrée par les guérisons, les délivrances d’esprits méchants et les conversions massives au christianisme ; elle est également démontrée par le Ciel ouvert qui est sur notre pays.

Qu’est-ce que je veux dire par là ? Lorsque le Ciel est ouvert sur un pays, il y a la liberté spirituelle pour prêcher l’Évangile. Le niveau de foi est élevé. On ne se retrouve pas devant un grand problème d’opposition spirituelle dans un pays qui a un Ciel ouvert. Dans certains pays, il est difficile de prêcher parce qu’il y a beaucoup d’opposition spirituelle. Les forces sataniques qui s’opposent à l’Évangile sont fortes et il y a peu de foi. Cela rend les choses difficiles pour ceux d’entre nous qui « ministrent » la Parole de Dieu. Je trouve qu’il est plus facile de prêcher en Corée que presque dans n’importe quel autre endroit. Lorsque je prêche la Parole de Dieu, les pécheurs répondent immédiatement au salut. Pourquoi possédons-nous cette atmosphère spirituelle ? La réponse est la prière.

La prière ne produit pas uniquement de la puissance corporative, mais également de la puissance personnelle. J’ai appris, dans mon propre ministère, que je dois dépendre de la puissance du Saint-Esprit. Ce n’est pas par ma force ni par ma puissance naturelle, mais c’est par le Saint-Esprit que de grandes choses sont accomplies pour Dieu. Comme j’ai appris à marcher dans le Saint-Esprit, j’ai vu la puissance de Dieu. Comment aurais-je pu être le pasteur d’une église de plus de 370 000 personnes et avoir encore le temps de voyager à travers le monde presque chaque mois dans des conférences nationales pour la croissance de l’église ? Comment puis-je avoir assez de temps pour posséder un ministère télévisé sur trois continents ? La réponse est la puissance qui vient du Saint-Esprit du fait de ma vie consacrée à la prière. Les gens viennent régulièrement dans mon bureau pour demander de la prière. J’ai vu le boiteux marcher, l’aveugle voir et le paralysé sauter de son fauteuil roulant par la puissance de Dieu. Suis-je spécial ? J’ai dit en introduction que Dieu n’avait aucun enfant spécial. Nous pouvons tous avoir la puissance dans la prière si nous sommes désireux de payer le prix.

Pour développer ce genre de puissance dans la prière, nous devons changer notre attitude. Dans l’Évangile selon Matthieu, Jésus a fait une déclaration révolutionnaire concernant l’attitude nécessaire pour produire la puissance spirituelle. Quelques-uns s’approchèrent de Jésus au sujet de Jean le Baptiste, après que celui-ci fut mis en prison. Jésus témoigna de la place unique de Jean le Baptiste lorsqu’Il déclara : « Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n’en a point paru de plus grand que Jean Baptiste. Cependant, le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui. » (Matthieu 11:11). Comment un enfant de Dieu qui est dans le Royaume des Cieux pourrait devenir même plus grand que Jean le Baptiste ? Dans le verset suivant, Jésus révèle l’attitude nécessaire pour développer la puissance spirituelle : « Depuis le temps de Jean Baptiste jusqu’ à présent, le Royaume des Cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en emparent [par la force]. » (Matthieu 11:12).

Importer la puissance de Dieu dans notre vie requiert une consécration violente à la prière. Cette ferveur violente sera plus évidente dans la discipline. Atteindre la puissance dans la prière prend beaucoup de temps. Pour cette raison, nous devons placer des priorités sur notre temps. Beaucoup de choses vont affluer autour de nous pour nous empêcher de passer le temps nécessaire au développement de la puissance dans la prière. Par la grâce de Dieu, nous sommes capables de payer le prix de la prière à haute puissance, si nous avons la bonne attitude.