871

De nombreux chrétiens éviteront cet article parce qu'il traite du péché

Ray Comfort

J'ai vu un jour une carte d'anniversaire qui commençait par « Tout ce que j'aime dans la vie est illégal, immoral ou fait grossir ». Cette phrase se voulait humoristique, mais elle serait bien meilleure comme titre de sermon accrocheur sur l'attirance du cœur humain pour le péché.


J'ai souvent dit en plaisantant que les sodas et les fast-foods étaient produits par des entreprises spécialisées dans les régimes alimentaires. L'un nourrit l'autre. Ils savent que le sucre est l'ingrédient numéro un pour ouvrir nos bouches et nos portefeuilles.

Le péché est comme le sucre. Il est doux au goût. Il crée une dépendance. Il est présent dans presque tout. Et il procure une sensation d'euphorie instantanée avec ses contrecoups.

 
Les deux sont doux à la bouche

La plupart des nouveaux parents apprécient l'expérience de mettre un petit quelque chose de sucré sur la langue d'un nourrisson et de voir ses yeux s'écarquiller de plaisir. Il en va de même pour le péché. Il est doux sur la langue et nous fait écarquiller les yeux — dès la petite enfance. Les Écritures disent que notre propension au péché est enracinée dans notre nature même : 

« Les méchants sont pervertis dès le sein maternel, les menteurs s'égarent au sortir du ventre de leur mère. » (Psaumes 58 :3).

Nous nous égarons dès notre naissance. Ce n'est qu'une question de temps avant que notre amour du péché ne devienne évident.

Il ne fait aucun doute que David salivait tandis que son cœur pécheur regardait avec convoitise Bethsabée qui donnait un bain à son beau corps. Ce récit a été écrit pour notre instruction (voir Romains 15 :4) ; et nous en avons certainement besoin. Les Écritures disent que chacun de nous est entraîné par sa propre convoitise (Jacques 1:14). La Bible dit de nous que nous avons les yeux pleins d'adultère, que nous aimons les ténèbres plus que la lumière et que nous buvons le péché comme nous buvons de l'eau.

 
Les deux créent une dépendance

Le péché crée une dépendance. Si nous le « servons », Jésus a dit que nous en devenons esclaves (Jean 8:34). La pornographie, l'ivrognerie, la cupidité, la colère, la haine, la jalousie, etc. sont autant de durs maîtres-chiens qui ne lâchent pas le fouet. C'est pourquoi nous devons garder notre cœur et marcher dans la crainte du Seigneur, sachant que Son œil est en tout lieu pour voir le mal et le bien, et qu'Il amènera toute œuvre en jugement — y compris toute chose secrète, qu'elle soit bonne ou mauvaise.

 
Les deux sont omniprésents

Le sucre a trouvé sa place dans la plupart de nos aliments — des haricots, du ketchup et des petits pois aux boissons gazeuses, jus de fruits, boissons pour sportifs, boissons énergétiques, céréales pour le petit-déjeuner, barres de céréales, sauce barbecue et vinaigrettes. Les fabricants ont ajouté du sucre pour donner du goût et de la texture, et dans un monde saturé de sucre et de péché, il n'est pas facile de rester à l'écart des deux. Cependant, nous devons nous en éloigner. Un chrétien est quelqu'un qui a quitté Sodome, et nous ne regardons pas en arrière, parce que Dieu nous a rendus aptes à entrer dans le Royaume. Jésus est devenu la douceur de notre âme. Nous avons une nouvelle nature qui aime la justice, et à cause de cela nous avons échappé à la corruption qui est dans le monde à cause de la convoitise :

« ...celles-ci nous assurent de Sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise. » (2 Pierre 1:4).

Et c'est certainement le cas dans le monde. La luxure imprègne la société, des panneaux d'affichage aux médias sociaux, en passant par les magazines, la musique, la télévision et les films. 

 
Malgré l'euphorie, il y a des revers

Un jour, je suis monté sur le pèse-personne de notre salle de bain et, à mon grand étonnement, j'ai vu que j'avais pris quelques kilos. J'ai vérifié auprès de ma femme et elle m'a dit la même chose : le pèse-personne était manifestement défectueux. Nous avons donc acheté un nouveau pèse-personne. Ils étaient également défectueux.

La vérité est parfois difficile à regarder en face. La consommation excessive de sucre a des conséquences catastrophiques. Elle peut être à l'origine de l'obésité, du diabète et des maladies cardiaques. Il peut y avoir un contrecoup mortel.

Oh, quelles terribles conséquences le péché a eu pour David. Son doux péché a conduit à l'amertume du meurtre, puis à la mort tragique de son propre enfant. Malgré le plaisir qu'il procure, le péché conduit à l'ultime contrecoup :

« Lorsque le désir illicite a été conçu, il engendre le péché, et lorsque le péché a atteint son terme, il engendre la mort »(Jacques 1 :15, Bible amplifiée).

Le péché promet le paradis, mais il finira par offrir l'enfer. Ne le laissez jamais vous tromper. Gardez les yeux sur Jésus et sur Sa croix. Prenez votre croix chaque jour et suivez-Le, car le péché frappera chaque jour à votre porte. Ne lui ouvrez jamais. Nous avons un ennemi qui connaît nos faiblesses et pousse la porte. Verrouillez-la en ayant une conscience sensible qui envoie une alarme lorsque la porte est poussée.

 

Décidez de fermer continuellement les yeux et de faire la sourde oreille aux subtilités du serpent qui, à chaque instant, murmure : « Goûtez et voyez que le péché est bon ».