Expression

Quand un peuple se met à rêver

14-02-20143699

Finalement un rêve est accompli ! Combien de personnes n'ont-elles pas poursuivi, ne se sont-elles pas battues, pour accomplir des rêves ?

Celles qui l'ont fait et qui les ont accomplis connaissent le plaisir de se battre pour quelque chose et le réaliser.

 Pendant des années, les croyants qui régulièrement fréquentent l'église ont été exposés à des situations pour le moins compliquées. Manque d'espace, parfois dans des conditions sous humaines, comme si nous étions condamnés à ne pas aspirer à plus que ce qu'on avait, comme si nous étions blâmés d’avoir ce que personne d'autre ne voulait… "Madame, il n'y a plus de chaises. Monsieur, il n'y a plus de place…"

Parfois, les personnes qui voulaient assister tranquillement à leur culte hebdomadaire, le faisaient en marge de tout confort, prouvant ainsi d’une façon phénoménale leur amour, leur enthousiasme…

 On s'est dit : "Osons espérer, osons aspirer à mieux que cela". Nous étions décidés à trouver et à acheter des locaux à la hauteur de la dignité de toutes ces personnes. C’est alors que le parcours du combattant a commencé !

 On débute comme tout le monde. On frappe à la porte des banques pour obtenir un crédit afin d’acheter les nouvelles installations où nos enfants pourront un jour avoir de la place pour s'épanouir, où les adultes pourront célébrer leur culte d'une façon décente. 

"Désolé, mais nous ne faisons pas ce genre d'opération". Bon, d'accord ! Finalement, ce n'était que la première banque. Certainement que la deuxième…

"Non, on n'a jamais fait ça…" Mais nous pouvons rembourser, nous vous donnerons toutes les garanties demandées…". "Désolé. Au revoir."

"Nous ne prêtons pas aux églises". "Mais ce sont des gens, des êtres humains…" (……..)

Une quarantaine (au moins) de banques plus tard, des plus connues, aux moins connues…, "Alors y en a-t-il encore qui restent ? Dans les pages jaunes ? Quelque part ? En êtes-vous sûrs? Certains…?".

 Allons-nous laisser mourir notre rêve ? Des milliers de personnes ont décidé que non ! Nous serons notre banque, nous croirons en nous-mêmes ! Quand des milliers de personnes décident ensemble de faire quelque chose, il y a une « ola » qui se met en mouvement, une vague d'espoir, de nouvelle vie… Nous avons un rêve… Beaucoup participent un peu, beaucoup participent plus, beaucoup participent…beaucoup. Il faudra des années… Nous avons recherché, nous avons trouvé… Nous y sommes presque. Des obstacles surgissent, des oppositions se lèvent. Pourquoi tant de gens s'opposent-ils à l'espoir des autres ? Pas de réponse ! Ou peut-être que oui, mais trop moche pour être méditée, ressassée…

 Eté, mois de juin. C'est une semaine de contrastes. D'intenses batailles à intenses émotions, de douleurs à la compensation, d'impuissance à la récompense. Quelqu'un montre un énorme trousseau de clefs, il y en a des dizaines ! Et si toutes ces clefs représentaient des portes ? De nouvelles portes, des portes qui s'ouvrent… Est-ce que nous aussi, nous avons le droit d’avoir des portes qui s'ouvrent ? Est-ce que nous aussi, nous avons le droit de sortir, d'entrer ?

 Indescriptible ! Des centaines de personnes se lèvent d'un bond, spontanément. A-t-on marqué un but ? Peut-être. On saute, on rit, on crie, peut-être même que quelqu'un pleure !… Au moins, a-t-on atteint un but ? Ça y est ! Nous avons acheté nos locaux, le rêve de tout un peuple. Y a-t-il un avenir ? Avons-nous le droit d'y croire ? Est-ce possible ? Si cela l'est pour nous, le sera-t-il aussi pour moi ? Et si c'était ça le secret ? Avoir un rêve, le poursuivre. Ne pas laisser tomber jusqu'à ce qu'un jour je puisse sauter, rire, crier, et ignorer que ma joie fera le déplaisir d'un cynique, producteur de cauchemars, haïsseur de la nature humaine. Ou alors, tout simplement lui montrer que moi aussi j'y ai été et que c'est possible de vivre différemment. Montrer que lorsque quelqu'un se met à rêver, le monde avance ! De même, la société devient heureuse quand tous ont le droit de rêver et, surtout, ont la possibilité d'accomplir leur rêve. Personne ne marche sur mes pieds quand j'apprends à défricher des chemins, à ouvrir de nouvelles voies. 

 C'est ça ! C'est mieux quand tous célèbrent !

Autres articles "Expression"

  • Chacun donne ce qu'il a...

    Tout le monde est d'accord lorsqu'il s'agit de constater l'essor des églises évangéliques au niveau mondial.

  • Quand un peuple se met à rêver

    Finalement un rêve est accompli ! Combien de personnes n'ont-elles pas poursuivi, ne se sont-elles pas battues, pour accomplir des rêves ?