Truett Cathy :
Une vie bien vécue

2611

 

C'est l'histoire d'un homme qui, à partir d'un concept et des principes chrétiens, a bâti un empire familial.


M. Truett Cathy est entré dans le repos de la foi le lundi 8 septembre 2014 à l'âge de quatre-vingt-trois ans. Il était le président fondateur de la chaîne américaine de restaurants Chick-fil-A. À l'annonce de sa disparition, un grand nombre de pasteurs, de leaders dans le ministère de l'Évangile et d'hommes politiques sont venus rendre hommage en public à la foi de cet entrepreneur de succès, un homme pieux, et également à son éthique professionnelle.

Il a grandi à Atlanta, et l'idée de développer le concept de la chaîne de restaurants de sandwichs au poulet lui est venue à partir d'un maigre dîner qu'il avait eu à Hapeville, dans l'état de Georgie. À partir de là, Chick-fil-A a pris son envol, au point de devenir l’une des plus grandes entreprises familiales du pays, avec un chiffre d'affaires de plus de cinq milliards de dollars en 2013.

La nouvelle de la fin de sa course sur Terre a été divulguée sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter par son fils qui a rédigé ces quelques mots en son honneur : « Il va cruellement nous manquer. Nous vous prions de vous souvenir de nous dans vos prières pendant cette semaine. » Tandis que la nouvelle se répandait comme une traînée de poudre, le maire d'Atlanta, Kasim Reed, s'est exprimé sur le réseau Tweeter en déclarant : « Notre ville est très affectée par le décès de Truett Cathy, fondateur de la chaîne de restaurants Chick-fil-A. Son héritage continuera de vivre à travers sa famille et ses bonnes œuvres. »

Son sens des affaires suscita de l'admiration parmi ses convives. Il était également connu pour sa façon de bien traiter ses employés. John Boehner, président de la Chambre des Représentants, a exprimé sur le réseau Tweeter son regret de perdre un tel homme. Le pasteur de NewSpring Church, Perry Noble, met en évidence le portrait du défunt et le décrit comme « un grand homme qui a monté une grande entreprise, qui a une grande famille et qui a gardé ses yeux fixés sur Jésus. »

Lorsque son entreprise commença à fructifier, il étendit ses activités dans la ville d'Atlanta par le biais de sa fondation « Winshape Foundation ». L'objectif de cette fondation créée en 1984 était d'aider des jeunes gens à réussir dans la vie, grâce à l'obtention d'une bourse d'études et de programmes de soutien. Ces programmes pour les jeunes ont pris une telle ampleur qu’ils ont abouti à des plates-formes nationales pour former des leaders, favorisant l'accès aux soins, au logement à long terme, et au conseil pastoral pour les couples.

La famille Cathy demeure ferme sur les valeurs chrétiennes. En 2012, lors d'un célèbre Talk-Show (The Coleman Show), Dan Cathy a élevé bien haut le standard de la famille en déclarant : « Nous défendons la famille, dans le sens biblique du terme. Notre entreprise appartient à une famille, et elle est dirigée par une famille dont les hommes sont fidèles à leur femme. Nous remercions Dieu pour cela. »

Lors de son témoignage sur Facebook, Franklin Graham, P.-D.G. de l’Association Évangélique Billy Graham, dit de M. Cathy « qu'il était un bon chrétien, aimable extrêmement généreux envers ceux qui en avaient besoin, un vrai gentleman qui appliquait les principes chrétiens dans sa vie quotidienne. M. Cathy respectait le jour du Seigneur, et ses restaurants n'étaient jamais ouverts le dimanche ». Cet homme pieux a enseigné pendant cinquante ans à l'école du dimanche de l'Église Baptiste du Sud des États-Unis. Sa politique « fermé le dimanche » a été promulguée à grande échelle, permettant à ses employés de consacrer un jour à leur famille, à la louange à Dieu, à la communion fraternelle et au repos.

Michele Bachmann, ex-membre du Congrès américain et ex-candidate aux élections présidentielles, parle également de lui sur Facebook en ces termes : « Il était un homme remarquable, vivant une vie honorable, orientée vers la croix. » Elle met l'accent sur la détermination de Truett Cathy pour un entreprenariat libre aux États-Unis, la création d’emplois et sa foi en Jésus-Christ, et en la liberté religieuse. Le président de l'Église Baptiste du Sud des États-Unis, Albert Mohler, exprime sa reconnaissance à Dieu lorsqu’il rend hommage à Truett Cathy et rend grâce à Dieu de lui avoir donné une vie pleine de générosité et de courage, en tant que chrétien : « Une vie bien vécue. »