Martin Luther
Smith
Bible
Temple
Sanctuaire
Foule

Le mouvement Evangélique 

texte

Un peu d’histoire 

Valeurs et principes du mouvement évangélique

L‘essor mondial des églises évangéliques

L‘autorité de la Bible

Un Seul Dieu et Sauveur

Le salut par la foi

Le mouvement évangélique est né en Europe à partir de la réforme protestante au 16ème siècle avec Martin Luther en
Allemagne. Cependant, bien avant déjà, des bases avaient été posées avec la pré-réforme et des réformateurs comme l’anglais John Wycliffe, professeur à Oxford, qui a traduit la Bible en anglais, Jean Huss au
14ème siècle et bien d’autres. 


Pour les réformateurs, la vérité se trouve dans les Saintes Ecritures, “Sola scriptura”, la Parole inspirée de Dieu. 


De la réforme, sont sortis plusieurs mouvements à travers les siècles : au 16ème siècle les Luthériens et les Réformés ; au 17ème siècle les Baptistes ; au 18ème les Méthodistes ; et plus tard, l’Armée du Salut, les Pentecôtistes... Ces mouvements ont fondé des dénominations ou réseaux d’églises, qui composent la famille protestante aujourd’hui. 


Charisma Eglise Chrétienne est une église évangélique charismatique et partage les mêmes convictions spirituelles de base que les églises Baptistes, Presbytériennes, Méthodistes, Anglicanes, Charismatiques, Assemblées de Dieu et beaucoup d’autres églises confessionnelles et indépendantes. 

Les mouvances et les dénominations au sein du mouvement évangélique sont nombreuses, montrant ainsi sa diversité et son dynamisme. Cependant, les règles de foi qui les animent sont très identiques et leur offrent ainsi une identité spirituelle très similaire. La distinction entre chacune d’elles peut se voir surtout par leur expression de vivre leur foi. 

Aujourd’hui, les églises évangéliques restent attachées à l’autorité de la Bible. Les églises évangéliques pratiquent et enseignent fidèlement le message de Jésus-Christ contenu dans les Evangiles. La prédication et la lecture de la Bible, ainsi que les chants et la prière, sont les éléments de base des cultes.

La foi des églises évangéliques est en un Seul Dieu, Créateur du ciel et de la terre. Il a été manifesté en chair dans la Personne du Fils, Jésus-Christ qui a été envoyé sur la terre comme Rédempteur et Sauveur de tous ceux qui croient en Lui. 

Pour les évangéliques, le salut est par la foi, par une confession personnelle de foi en Christ, non par simple appartenance à une église ou tradition religieuse. Les membres des églises évangéliques sont donc pratiquants et fréquentent régulièrement l’église. Les évangéliques
baptisent des adultes, ayant fait le choix de confesser et de vivre leur foi en Christ. 

La base de la vie spirituelle des croyants évangéliques étant la Bible, ils s’exercent à mettre en pratique les valeurs qui y sont exposées, y compris dans le domaine de la vie en société. C’est ainsi qu’il est donné une grande importance à respecter son semblable, à ne pas faire aux autres ce que l’on ne veut pas que l’on nous fasse. Les chrétiens évangéliques respectent les lois du pays et ils sont enseignés à honorer les gouvernements, leurs représentants et toute forme d’autorité existante dans un pays (ministres, députés, maires, gendarmes, etc.). Ils prient pour eux et sont prêts à venir en aide lorsqu’on demande leur participation. Ils savent cependant garder un regard critique sur les sujets de société qui leur sont chers. Ils prônent une vie pacifique dans une société équitable et juste, où le respect pour l’être humain, ses libertés et le respect pour la vie et la famille sont des valeurs fondamentales. 

Les églises évangéliques sont une branche très significative au sein de la famille protestante. Actuellement, elles représentent la croissance la plus rapide et la plus accentuée au sein
de toute la chrétienté. 
On estime à plus de 600 millions les croyants de confession évangélique, soit environ 11% de la population mondiale.


Selon certains chiffres, en Inde, 10 000 personnes par jour deviennent des chrétiens évangéliques, en Afrique ce chiffre est de 20 000 et en Chine de 27 000. Selon une étude parue il y a quelques années, les chrétiens
évangéliques se développent à environ quatre fois la vitesse de la population mondiale ; et dans environ trente ans, ils pourraient représenter plus de 50 % de la population mondiale. 


La Corée du Sud est l’un des exemples de cette grande croissance. Il y a encore quelques années, c’était un pays majoritairement bouddhiste. Aujourd’hui, environ 40 % de sa population est de confession évangélique. Dans ce pays, se trouve la plus grande congrégation du monde, avec environ 700 000 personnes en communion dans l’église du Plein Evangile de Séoul. 


Après la Corée du Sud, c’est en Amérique du Sud (notamment en Argentine, Brésil et Colombie), en Afrique et en Asie que les plus grandes églises de la planète se situent. En Afrique, de grandes réunions missionnaires
regroupent régulièrement jusqu’à un million de personnes. En Chine, malgré de graves atteintes à la liberté de religion, on estime le nombre de chrétiens évangéliques à 80 millions de personnes. Il en résulte
que, même si en France la presse a toujours voulu lier la foi évangélique avec les Etats-Unis, les plus grandes églises et populations évangéliques se trouvent ailleurs. 


En Europe, on peut parler de la Hongrie et de l’Ukraine, où est basée la plus grande congrégation européenne de 30 000 croyants. 


Les évangéliques ont toujours été très actifs dans le domaine social et éducatif. De très nombreuses associations chrétiennes s’occupent de la misère et de la pauvreté dans le monde, comme World Vision International, Tearfund et l’Armée du Salut. 

831