2285

"J’ai vu et expérimenté la fidélité éternelle de Dieu."

Avec cinq prix Grammy®, quarante Dove, quatre Billboard Music, trois disques de Platine, cinq disques d’Or et onze millions d’unités vendues, Sandi Patty figure parmi les artistes les plus récompensés dans le monde de la musique chrétienne. Sa flexibilité et son registre vocal lui ont valu le surnom de « La Voix ». Elle a été introduite dans le Temple de la Renommée de la musique Gospel en 2004 et en tant que Légende vivante de l’Indiana en 2007. Elle a sorti plus de trente albums, incluant le dernier « Everlasting ». « Everlasting » contient des cantiques et des chants d’adoration connus, interprétés dans une version plus intime et acoustique. Nous sommes profondément honorés d’avoir pu la joindre pour cette interview exclusive.


Récemment, nous avons présenté le premier volume de votre collection « Ultimate Hits » qui célèbre vos trente-cinq années dans le ministère de la musique. Que considérez-vous être les événements marquants de ces trente-cinq années ?

Honnêtement, l’événement le plus marquant à mes yeux, c’est simplement le fait d’être en train de faire quelque chose que j’aime tant. J’étais une enfant très timide, et la musique devint ma voix. C’est difficile à croire, cela a été trente-cinq années positives, mais j’ai connu des années pleines de hauts et de bas. Toutefois, au milieu de tout cela, j’ai vu et expérimenté la fidélité éternelle de Dieu.

Parlez-nous de quelques-uns de vos défis ? Comment Dieu vous a-t-Il aidée à surmonter certains de ces challenges ?

Je crois que durant toutes ces années, le plus grand défi a été d’essayer de créer un équilibre entre la famille et la carrière. J’ai toujours voulu que mes choix reflètent mes affirmations quant à mes priorités. Alors, il y a eu des moments où j’ai placé la « maman » au-dessus de la « chanteuse ». J’ai pensé que cela deviendrait plus facile avec l’âge, mais mes enfants continuent à me manquer, tandis qu’ils sont éparpillés dans tout le pays, dans chacune de leur œuvre et chacun de leur ministère.

Beaucoup de vos chansons ont tellement de signification pour vos fans. À travers les années, quelles sont les deux chansons qui vous parlent le plus ?

Ma chanson favorite de tous les temps, c’est « His Eye Is On The Sparrow » (litt. « Ses yeux veillent sur le passereau »). Le refrain dit simplement : « Je chante parce que je suis heureuse ». Il m’a fallu beaucoup d’années avant de réellement comprendre ce que cette phrase simple signifiait. L’autre chanson qui fait vibrer mon cœur est « In The Name Of The Lord » (litt. « Dans le nom du Seigneur »). Le deuxième couplet a été si souvent ma prière : « Lorsque mes plans ont échoué et que ma force est sur le point de me quitter ; lorsqu’il ne reste plus rien à faire que de dépendre de Toi, et de la puissance de Ton nom. Il y a de la force, de la puissance et de l’espérance dans le nom du Seigneur. »

Au fil des années, vous avez couvert un grand nombre de styles et de genres, allant de la pop au jazz, du big band à la musique contemporaine et jusqu’aux cantiques, y a-t-il un autre genre de musique que vous aimeriez essayer ?

J’ai réalisé certaines choses qui étaient sur ma liste musicale de « souhaits » au fil des années, et l’une de ces choses était de faire des concerts « Pops » avec des symphonies à travers le pays. J’ai pu chanter quelques chants de jazz, des chants d’amour et quelques chansons de Broadway.

Vous avez récemment sorti un album de chants d’adoration intitulé « Everlasting » (« Éternel »). Pourquoi avez-vous décidé de faire un album dédié à l’adoration ?

L’église a toujours été mon fondement. Les chants de l’église ont été l’ancre dans mon âme. Beaucoup de chants sont vraiment « éternels » et ont passé l’épreuve du temps, et nous les retrouvons dans nos cantiques. Toutefois, il y a quelques nouveaux chants d’adoration, lesquels, selon moi, sont également « éternels » et seront chantés dans les nombreuses années à venir. Ce sont ces chants que je veux mettre en lumière et honorer dans cet album.

Lorsque vous n’êtes ni en tournée ni en train de voyager, comment vous investissez-vous dans votre église locale ? Est-ce que vous y dirigez la louange ?

Cet automne, je serai en « tournée » (et croyez-moi, les tournées me paraissent vraiment différentes par rapport à ce qu’elles étaient) pour le CD « Everlasting ». J’inclurai également quelques chants que les gens ont réclamés durant ces dernières années. J’espère pouvoir emmener quelques-uns de mes enfants (qui sont d’incroyables musiciens) pendant cette tournée et les présenter aux gens. Nous faisons partie d’une église à Oklahoma City qui s’appelle Crossing Community Church. Mon mari, Don Peslis, est pasteur associé de notre église et il dirige la musique (et beaucoup d’autres choses dans la semaine) lors de nos cultes du dimanche. Lorsque je suis en ville, j’AIME chanter dans sa chorale et le soutenir comme il l’a fait pour moi durant toutes ces années. Je suis également si bénie de travailler avec notre équipe de louange en tant que mentor et coach, le mercredi soir. J’aime parler à la nouvelle génération.

Sandi Patty, que nous préparez-vous de nouveau ? Pouvons-nous espérer la sortie d’un nouvel album cette année ? Si oui, quelle sera la direction de ce nouvel enregistrement ?

Don et moi, nous allons nous retrouver sans enfants en septembre, puisque le plus jeune de nos huit enfants va partir à l’université. Alors, personnellement, je danserai de joie et pleurerai en même temps pendant un moment. Je serai en tournée en automne. De plus, je suis enthousiasmée d’être sur le point de faire un nouveau CD pour Noël et une tournée de Noël cette année également.