2026

Je suis la personne la plus improbable

Larnelle Harris possède une voix de ténor, à la fois majestueuse et douce. Ses chansons sont légendaires : « How Excellent Is Thy Name », « I Miss My Time With You », « I've Just Seen Jesus », et bien d’autres encore, incluant sa chanson phare « Amen ». Maintenant, le chanteur qui a passé plus de trois décennies à faire monter des louanges à Dieu, est de retour avec un nouvel album : « Larnelle : Live in Nashville ». L’album contient quelques chants du Temple de la Renommée de la musique Gospel, mais également de nouveaux titres, ce qui fait de lui un album bienvenu dans n’importe quelle playlist d’un véritable amoureux de la musique.


Tout a commencé dans la ville natale de Larnelle Harris, Danville, dans le Kentucky, là même où il a donné son premier concert à l’âge de neuf ans, après que son professeur de piano a découvert, comme l’exprime L. Harris, qu’il pouvait « soutenir tous les airs ».  Ses talents vocaux fascinaient les auditeurs. « Lorsque je chantais, les femmes de la chorale de l’église se mettaient toutes à pleurer, y compris ma mère. » Son intérêt pour la musique a continué à grandir et il entra plus tard à l’université Western Kentucky où il se spécialisa en chant. Non seulement il a grandi vocalement, mais L. Harris a également écrit beaucoup de chansons, dont celles de son illustre carrière : « I Miss My Time With You » et « I Can Be Glad », une chanson que la chorale Brooklyn Tabernacle Choir interpréta.

Le quintuple gagnant de Grammy est la seule personne de l’histoire à être à la fois membre du Gospel Music Hall of Fame, de Amateur Radio Hall of Fame et du Kentucky Music Hall of Fame.

À quoi pensez-vous que votre longévité de succès et de respect dans le monde de la musique chrétienne est due ?

J’espère que j’ai tout cela. Je sais à quoi cela est dû, et ça n’a vraiment rien à voir avec la musique. Cela vient du fait que j’ai donné ma vie à Christ. J’ai eu de durs moments de difficultés et plein d’autres choses, comme tout le monde, parce que personne ne peut vivre cette vie chrétienne par elle-même. Chacun de nous, à un moment donné, nous avons besoin d’aide, et avant tout de l’aide de l’Auteur de la vie, Celui qui nous l’a donnée. C’est le Seigneur Jésus. Il y a eu des moments où je n’étais pas aussi proche de Lui que je l’aurais aimé, mais ma prière n’a vraiment pas changé depuis le commencement.

Lorsque j’ai donné ma vie à Christ, c’était du sérieux. Aussi ma vie avec Christ est-elle une chose de long terme. En fait, c’est pour toujours. Alors la toile de fond, c’est cela : ma prière n’a pas changé au fil des années, c’est-à-dire que « le Seigneur place quelque chose dans mon cœur et m’enseigne la façon dont je dois le partager », et Il a fait ça.

L. Harris est vraiment convaincu de l’action de Dieu dans sa vie et sa carrière.

Je suis convaincu qu’Il a fait ça, parce que je suis la personne la plus improbable qui puisse se tenir devant une foule pour chanter ou faire quoi que ce soit. Ce n’est vraiment pas là que j’allais me mettre. Le Seigneur nous a bénis tout au long des années pour trouver quelques chansons qui ont touché la vie des gens. J’espère d’une certaine façon que cela les a aidés, encouragés et convaincus d’avancer à un autre niveau dans leur marche chrétienne. Maintenant, je prie qu’en tant que Son chantre, je continue à écouter ses paroles (des chansons) et que je fasse de mon mieux pour vivre cette vie, pour suivre ses paroles.

Vous avez chanté tellement de chansons durant toutes ces années, quelles sont vos préférées ?

Si je devais en sortir une du lot, je ne sais pas laquelle je choisirais. Vous savez, le problème que j’ai lorsque je suis prêt à faire un concert, c’est que nous essayons d’établir, au moins de commencer avec une idée de ce que nous allons faire à un événement particulier. Cependant, cela ressemble davantage à « qu’est-ce que je peux ne pas faire ce soir ? », « existe-t-il un endroit où je ne peux pas chanter : Were it Not for Grace » ? Non, ces personnes ont besoin d’entendre au sujet de la grâce. Y a-t-il un endroit où je ne peux pas interpréter « How Excellent is Thy Name » ? Non, nous devons le faire ce soir, parce que les gens ont besoin de comprendre que le nom de Dieu est grand et que Dieu est le rémunérateur de tous ceux qui Le cherchent de tout leur cœur et qui soupirent après Lui. Voici le problème que nous rencontrons. C’est un très bon problème, parce que cela veut dire qu’au fil des ans, Dieu m’a mis à cœur d’être très, très alerte quant à ce que je chante.

Il y a un chant qui trouve un écho chez le chantre : « The Greatest of These ».

Je trouve qu’il n’y a rien de plus puissant que les paroles de l’apôtre Paul, lorsqu’il nous donne une amorce, un petit rafraîchissement au sujet de ce qu'est l’amour, de sa raison d’être, de ce qui va durer, ainsi que des ingrédients qui composent cet amour, lequel est appelé « La plus grande de ces choses » (The Greatest of These). J’ai mémorisé ce chapitre entier, si bien que lorsque je chante cette chanson, j’espère que tout le monde va saisir cela. Cette chanson ne peut pas être jouée à la radio, car elle est trop longue. Elle est là où elle est supposée être, et quand les gens l’entendent, cela les remue, cela crée quelque chose chez eux. Le Saint-Esprit est si prévalent et présent qu’ils ne savent pas quoi faire. C’est ce que ce chant me fait.

Sandi Patty et vous, vous avez une longue histoire de partenariat musical.

La première fois que nous avons chanté en duo, j’aimerais dire que nous étions assez intelligents pour dire : « Hey, nous pourrions faire cela, cela marcherait. » Ce n’est pas ainsi que cela s’est passé. Lanny Wolfe, l’un des plus grands écrivains dans ce pays, a écrit une chanson intitulée « More Than Wonderful ». Ils l’ont écrite pour un solo, puis ils l’ont écoutée, et ils l’ont appréciée en tant que solo. Toutefois, ils ont pensé : « Et si c’était un duo ? ». J’ai donc reçu un appel, Sandi également. Nous décidâmes d’y aller et d’essayer cette petite chanson. Nous ne nous étions encore jamais rencontrés. Je veux dire, je sais bien qui est Sandi Patty. Qui n’a jamais entendu parler de Sandi Patty ? Lorsque nous avons fait le premier enregistrement, nous ne l’avons même pas fait ensemble, car nous ne parvenions pas à faire coïncider nos agendas. Ce que j’ai su ensuite, c’est que cette chanson faisait le tour du pays et du monde. Quel privilège cela a été de la présenter au monde, d’aider le monde, d’aider les chrétiens dans leur témoignage.

Lors de votre nouveau duo avec Sandi Patty, « Then Came the Morning », vous semblez tous les deux être tellement en parfaite harmonie, pourquoi cela ?

Je pense simplement que c’est du fait de Jésus et pour une quelconque raison, Dieu s’est joint à nous, et vous savez quoi, c’est bon. C’est ce qu’Il veut faire avec l’église. J’espère que cela montre l’exemple à l’église en particulier et aux chrétiens en général, que nous sommes tous une partie du corps de Christ, et qu’Il veut que nous nous rassemblions. Si nous sommes unis, nous pouvons faire, dire et moissonner une incroyable récolte.