L'intégrité : le rempart de l'homme

24-02-2015 5749

Lorsque Abram fut âgé de quatre-vingt-dix-neuf ans, l’Éternel apparut à Abram, et lui dit : Je suis le Dieu Tout-Puissant. Marche devant ma face, et sois intègre.

(Génèse 17:1)

Non, Dieu ne rejette point l’homme intègre, et il ne protège point les méchants.

(Job 8:20)

Ô Éternel ! qui séjournera dans ta tente ? Qui demeurera sur ta montagne sainte ? Celui qui marche dans l’intégrité, qui pratique la justice et qui dit la vérité selon son coeur.

(Psaumes 15:1,2)

Celles-ci nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise.

(II Pierre 1:4)

Observe celui qui est intègre, et regarde celui qui est droit ; car il y a une postérité pour l’homme de paix.

(Psaumes 37:37)

Tu m’as soutenu à cause de mon intégrité, et tu m’as placé pour toujours en ta présence.

(Psaumes 41:12)

Car l’Éternel Dieu est un soleil et un bouclier. L’Éternel donne la grâce et la gloire, Il ne refuse aucun bien à ceux qui marchent dans l’intégrité.

(Psaumes 84:11)

J’aurai les yeux sur les fidèles du pays, pour qu’ils demeurent auprès de moi ; celui qui marche dans une voie intègre sera mon serviteur.

(Psaumes 101:6)

Il tient en réserve le salut pour les hommes droits, un bouclier pour ceux qui marchent dans l’intégrité.

(Proverbes 2:7)

La voie de l’Éternel est un rempart pour l’intégrité, mais elle est une ruine pour ceux qui font le mal.

(Proverbes 10:29)

La justice de l’homme intègre aplanit sa voie, mais le méchant tombe par sa méchanceté.

(Proverbes 11:5)

Ceux qui ont le coeur pervers sont en abomination à l’Éternel, mais ceux dont la voie est intègre lui sont agréables.

(Proverbes 11:20)

La justice garde celui dont la voie est intègre, mais la méchanceté cause la ruine du pécheur.

(Proverbes 13:6)

Josaphat resta à Jérusalem. Puis il fit encore un voyage parmi le peuple, depuis Beer-Schéba jusqu’à la montagne d’Ephraïm, et il les ramena à l’Éternel, le Dieu de leurs pères.

Il établit des juges dans toutes les villes fortes du pays de Juda, dans chaque ville.

Et il dit aux juges : Prenez garde à ce que vous ferez, car ce n’est pas pour les hommes que vous prononcerez des jugements ; c’est pour l’Éternel, qui sera près de vous quand vous les prononcerez.

Maintenant, que la crainte de l’Éternel soit sur vous ; veillez sur vos actes, car il n’y a chez l’Éternel, notre Dieu, ni iniquité, ni égards pour l’apparence des personnes, ni acceptation de présents.

Quand il fut de retour à Jérusalem, Josaphat y établit aussi, pour les jugements de l’Éternel et pour les contestations, des Lévites, des sacrificateurs et des chefs de maisons paternelles d’Israël.

Et voici les ordres qu’il leur donna : Vous agirez de la manière suivante dans la crainte de l’Éternel, avec fidélité et avec intégrité de coeur.

Dans toute contestation qui vous sera soumise par vos frères, établis dans leurs villes, relativement à un meurtre, à une loi, à un commandement, à des préceptes et à des ordonnances, vous les éclairerez, afin qu’ils ne se rendent pas coupables envers l’Éternel, et que sa colère n’éclate pas sur vous et sur vos frères. C’est ainsi que vous agirez, et vous ne serez point coupables.

(II Chroniques 19:4-10)

Articles "Méditations"