L’impact de Facebook sur notre humeur



Une étude montre que l'utilisation du réseau social aurait un effet néfaste sur le bien-être...

Une équipe de chercheurs de l'université du Michigan conclut que plus on passe de temps sur Facebook, moins on se sentirait heureux.

L'étude a été menée durant 14 jours, durant lesquels les volontaires ont reçu 5 fois par jour des textos contenant un lien vers un questionnaire à remplir en ligne. Leurs réponses permettaient d'évaluer l'état affectif des sujets (bien-être général, sentiment de solitude, d'inquiétude…), leur utilisation de Facebook ainsi que leurs interactions avec d'autres personnes par téléphone ou face à face.

« Les résultats montrent que plus les sujets utilisent Facebook, plus leur sentiment subjectif de bien-être se dégrade ». « Nos données indiquent que l'usage de Facebook prédit une dégradation des deux aspects du sentiment de bien-être que sont la satisfaction globale que l'on a de sa vie et l'humeur que l'on ressent sur le moment », concluent les chercheurs.


05-02-20141056 Qualité de vie
Tags :  Réseaux Sociaux