Tué pour avoir refusé d'appeler la compagne de sa mère « papa »



Nous vivons dans une société de l'enfance en danger. Un petit garçon nommé Jandre Botha, âgé d'à peine quatre ans a été battu à mort parce qu'il avait refusé d'appeler la compagne de sa maman « papa ».

Les deux femmes en question, Engeline de Nysschen et Hanelle Botha (la mère) âgées respectivement de trente-trois et trente et un ans, ont été reconnues coupables et condamnées à vingt-cinq ans de réclusion criminelle par le tribunal.

Engeline de Nysschen est coupable de meurtre. Sa compagne, quant à elle, est condamnée pour son indifférence, car le garçon était régulièrement battu, et pour son mensonge dans le but de protéger sa partenaire.


28-10-20141513 Famille Justice
Tags :  Criminalité, Mensonge, Perversion
  • Hadaya
    17/07/2015

    Franchement!!! On aura tout entendu!

  • sarah777
    05/11/2014

    Et puis quoi encore appeler la compagne de sa mère "Papa" et pourquoi pas bientôt  appeler son chien "Tonton"!!!