La très lucrative UEFA ne paiera pas d’impôts en France pour l’Euro 2016



La France accueille l’euro de football du 10 juin au 10 juillet 2016. Pour cet événement, 1,7 milliard d’euros ont été investis pour la construction de grands stades.

Ces nouvelles constructions ont été réalisées en partenariat avec un budget de l'Etat. Concernant les fans zone, l’UEFA, l’Etat et les collectivités des villes hôtes ont prévu vingt-quatre millions d’euros pour assurer la sécurité de ces espaces prévus pour les supporters, soit quatorze millions de plus que prévu que l’état prend en partie en charge.

L’UEFA a pour la première fois versé une dotation pouvant aller jusqu’à vingt millions d’euros aux dix villes accueillant cette compétition et 31,5 millions d’euros pour la location des stades.

Elle a ainsi la gestion de toute l’organisation et l’ensemble des droits commerciaux et marketing. l’Etat ne prélèvera aucune taxe ni aucun impôt sur les sociétés organisatrices. C’est un nouveau cadeau pour le monde du football. Cette ristourne a en fait été accordée dès le dépôt du dossier de candidature à l’UEFA.


06-07-2016211 Sport
Tags :  Impôts, Sport