À quatorze ans, il surpasse les chirurgiens les plus expérimentés



Quelqu'un vient récemment de présenter au monde une nouvelle technique pour recoudre les patientes ayant subi une hystérectomie (ablation de l'utérus), et ce, dans le but de réduire les risques de complications.

Le plus impressionnant dans cette découverte, c’est que le chercheur en question, Tony Hansberry, n'est âgé que de quatorze ans ! Ce collégien, fils de pasteur, qui souhaite devenir neurochirurgien, a déclaré lors de la présentation de sa méthode devant une assemblée médusée de médecins expérimentés : « Je veux juste aider les gens et être respecté, sachant que je peux sauver des vies. »

Il expliqua à ces professionnels qu'en suturant la base de l'ancien utérus verticalement plutôt qu'horizontalement, le chirurgien pourrait totalement occlure le tube, et ceci bien plus rapidement et facilement qu'auparavant. Il avait raison ! Tony s'est exprimé dans le langage très technique des praticiens.

« C’est un jeune homme remarquable, et je suis fière de l'avoir pour nous représenter », a déclaré Angela Tenbroeck, professeur à la Faculté de médecine.


15-07-2015996 Education Santé
Tags :  Capacité