Baisse de confiance vis-à-vis des médias de masse



D’après un sondage réalisé par Gallup en 2016, seuls 32 % des Américains estiment avoir confiance vis-à-vis des médias de masse. Cette baisse de crédibilité tient à la faible qualité de l’information, souvent fausse, voire parfois inventée.

La récente victoire de Donald Trump aux élections présidentielles a exposé la manière dont les médias utilisent l’information pour influencer les opinions. Presque unanimement, journalistes et commentateurs politiques donnaient Mme Clinton largement en tête. Le journal Newsweek affichait, avant même la fin du vote, en Une : « Madame Président » !

Pendant la campagne présidentielle, les rumeurs sont allées bon train sur les réseaux sociaux, comme celle accusant Donald Trump d’avoir un compte secret en Russie, information démentie par le FBI le jour même. Autres fausses informations : le Ku Klux Klan aurait distribué de l’alcool et des drogues pour empêcher les gens d’aller voter. De plus, de multiples affirmations ont été faites sur la bonne santé de Mme Clinton…

Les réseaux sociaux, quant à eux, ont eu un rôle fondamental dans ce que l’on peut appeler de la « désinformation ». Selon une étude réalisée par l’Institut Pew Research, 67 % des adultes fréquentent régulièrement Facebook. Parmi eux, 44 % utilisent Facebook comme source d’information. Or, ces informations sont souvent peu fiables. À la suite de l’élection de Donald Trump, Facebook a finalement reconnu avoir contribué à la propagation de fausses informations. Pour se racheter, et surtout se dégager de toute responsabilité, le réseau social a mis en place une commission chargée de veiller à la fiabilité des contenus publiés.


09-12-2016278 Média
Tags :  Mensonge, Media, Manipulation