France : après la foudre, les plus grandes inondations depuis 100 ans



Depuis le week-end dernier, la France passe par un épisode pluvieux sans précédent. Si la situation est préoccupante sur tout le territoire, c’est particulièrement le cas en Île-de-France qui n’a pas connu de telles intempéries depuis 1910.

Selon les organismes météorologiques, la Seine a atteint son niveau maximum ce vendredi, laissant derrière elle près de treize départements en alerte orange, dix-neuf mille foyers privés d’électricité et dans le Loiret d’importants dégâts provoquant la pagaille sur les routes. Les transports en commun ayant des lignes extérieures sont également touchés. Les entrées et les sorties de Paris sont très perturbées, causant même la fermeture du musée d’Orsay, de celui du Louvre et de plusieurs infrastructures sportives.

Avec la lente décrue du fleuve parisien, la menace d’une inondation est de plus en plus réelle. Le président Hollande, lui-même touché par les inondations puisque les pensionnaires de l’Élysée risquent de déménager au Château de Vincennes si les conditions ne s’améliorent pas, a déclaré que l’état de catastrophe naturelle serait reconnu pour les secteurs les plus durement touchés.

Pour l’heure, le ministre de l’Intérieur déclarait dans un communiqué que vingt mille personnes ont été évacuées et mises à l'abri par les services de secours, au cours de seize mille interventions réalisées sur l'ensemble du territoire. En Seine et Marne, un cavalier de soixante-quatorze ans a été emporté alors qu’il tentait de traverser un champ submergé par les eaux. La ministre de l’Environnement craint de « découvrir d’autres victimes une fois la décrue amorcée.


03-06-2016314 Phénomènes
Tags :  Phénomènes