Vous n'aurez pas ma haine



Nombreuses sont les personnes à avoir perdu des proches, des enfants, des parents et même un conjoint dans les attaques sanglantes de Paris. Si beaucoup se laissent aller à l’amertume et crient haut et fort leur désarroi et leur haine, pour d’autres ce n’est pas le cas.

Ainsi, François Leiris, journaliste à la radio France Bleue, qui a perdu son épouse lors des attentats, a décidé d’écrire une lettre ouverte à ses bourreaux ; une lettre dans laquelle il déclare ne pas vouloir leur faire cadeau de sa haine.

« Vous avez volé l’amour de ma vie, la mère de mon fils, mais vous n’aurez pas ma haine », a-t-il écrit. C’est après avoir vu le corps de son épouse criblé de balles que François a décidé de faire passer ce message bouleversant. Bien que les terroristes tentent d’installer un climat de peur, de tension et essaient d’attiser la haine, François Leiris sait qu’y céder leur donnera la victoire.

Seul désormais pour élever son fils de dix-sept mois, il poursuit en déclarant : « Je dois rejoindre Melvil qui se réveille de sa sieste. Il a dix-sept mois à peine. Il va manger son goûter comme tous les jours, puis nous allons jouer comme tous les jours, et toute sa vie ce petit garçon vous fera l’affront d’être heureux et libre, car non, vous n’aurez pas sa haine non plus. »

Le père de famille conclut sa lettre en déclarant au sujet de sa femme : « Elle est aussi belle que lorsqu’elle est partie ce vendredi soir. Elle est aussi belle que lorsque je suis tombé éperdument amoureux d’elle voici douze ans. » Assurément, l’amour est la force la plus puissante à l’œuvre sur la Terre !

photo : Fr.News


19-11-20151312
Tags :  Courage, Terrorisme
  • Gloria
    19/11/2015

    Waouhhhhhhhh ATTITUDE Exemplaire!!!!!