Quand les psys ont besoin d'un psy



« Les psychologues et autres professionnels de la santé mentale pourraient être, en réalité beaucoup plus fragiles qu’on ne le pense. »

Selon le Figaro, une enquête révèle que le taux de suicide chez les psychiatres est deux fois plus élevé que chez les autres médecins. C'est presqu’un mythe qui s'écroule.

Les psys ne seraient finalement que des hommes ou des femmes comme les autres, avec leurs doutes, leurs angoisses, leur fragilité, et leurs problèmes !

Ainsi donc, claustrophobie, dépression, toxicomanie, peur de la maladie, crise de panique, pensées suicidaires seraient aussi le lot commun des praticiens. «Après tout, pourquoi échapperions-nous à la règle ? Questionne Christophe André. « La santé psychique, c'est pareil pour tout le monde. »


16-09-2014736 Santé
Tags :  Santé, Vices