La Gambie tient tête à l’Europe et affirme sa volonté d’être libre



« Mourir plutôt que d'être colonisé deux fois. » Tout est dit ! La Gambie a décidé de ne pas céder aux pressions exercées par l’Europe concernant l’adoption des lois sur l’homosexualité.

C’est donc contre toute attente, et visiblement avec une très grande fermeté qu’elle tient tête… et cela déplaît ! En effet, dans un communiqué publié le lundi 1er décembre 2014, le ministre gambien des Affaires étrangères, Bala Garba Jahumpa, déclare ceci : « Nous, le gouvernement et le peuple gambien, disons très clairement à l'Union européenne et à toute organisation étrangère qui veulent imposer l'acceptation de l'homosexualité comme condition préalable pour recevoir leur aide, que nous n'accepterons jamais, peu importe le montant mis en jeu. »

Il a par ailleurs indiqué que la ville de Banjul ne signera pas les « accords de partenariat économique » (APE) que l'Union européenne tente de conclure avec les pays en développement. En effet, dans les APE, l’UE prévoit que les pays signataires ouvrent leur marché à 80%, et en contrepartie, elle s'engage à leur ouvrir totalement et immédiatement le sien.

« La Gambie ne participera jamais à un prétendu accord de partenariat économique avec les Européens, car il est conçu pour continuer à exploiter et à appauvrir le continent africain. Nous préférerions mourir plutôt que d'être colonisés deux fois », a ajouté le ministre. « Nous ne serons plus membres d'un bloc ou d'une organisation sous régionale qui permettra l'exploitation raciste perpétuelle, le pillage et l'humiliation de l'Afrique notamment », a-t-il conclu.


16-07-2015955 Politique
Tags :  Manipulation, Politique
  • Zab92
    25/09/2015

    Des vrais hommes intègres!!!

  • Hassina
    19/07/2015

    Amen!