Marche pour la Vie et les deux poids deux mesures de certains médias



Selon le vice président des États Unis, Mike Pence le droit à la vie est en train de gagner.

Alors que les manifestations et les marches anti-Trump sont largement médiatisées et relayées dans le monde, de l’autre côté, d’autres manifestations sont étrangement passées sous silence comme la « Marche pour la Vie » qui a eu lieu cette semaine.

En effet, des dizaines de milliers de militants « Pro-vie », venus de toute l’Amérique, ont marché entre la Maison Blanche et la Cour Suprême pour manifester leur opposition à l’avortement et au décret « Roe. V. Wade » voté en 1973. Le vice-président Mike Pence, qui participait à la marche déclarait pour cette occasion : « Nous voici à un tournant historique, car le droit à la vie est en train de gagner ».

Le cortège était même constitué de beaucoup de jeunes et d’élèves qui avaient passé des dizaines d’heures en autocar pour être présents. L’une des élèves âgée de dix-sept ans déclarait même : « J’espère que l’avortement deviendra illégal dans notre pays, car je considère que c’est un meurtre ». Une enseignante venue du Connecticut portait une pancarte sur laquelle on pouvait lire : « L’avortement arrête un cœur et en brise un autre ».

Les militants « Pro-vie » peuvent compter sur le soutien total du président Donald Trump qui déplorait un manque d’impartialité de la part des médias qui n’ont pas couvert cet événement avec la même intensité que la Marche des Femmes qui a eu lieu six jours plus tôt : « Vous ne pourrez rien lire dessus… », avait-il dénoncé.


31-01-2017257 Média Société
Tags :  Société, Media, Avortement