Charles Aznavour brise la loi du silence



Charles Aznavour est un artiste français qui ébranle le public lorsqu'il décide de briser le silence en affirmant haut et fort plusieurs rumeurs au sujet de la corruption qui règne dans l'ensemble de la classe politique, et ce, tous clivages politiques confondus.

Il est revenu sur l'épisode où, à la suite de problèmes avec le fisc en France, il avait dû s'expatrier en Suisse. À ce propos, le chanteur l’affirme sur les ondes de France Inter, même s'il ne cite pas de noms : « Il y a quelques personnes de la classe politique qui pouvaient, paraît-il, arranger mon coup, et moi j'avançais un peu d'argent en liquide pour les votes qu'ils devaient avoir, notamment pour les affiches. (…)

Ça m'a coûté très cher ! De tous les bords, même au centre, un peu partout, on avait un "go-between" qui amenait l'argent en liquide quelque part (...). »

Charles Aznavour déclare que ces manœuvres lui ont coûté plus d'argent que tous les procès qu'il a pu avoir pour fraude fiscale, et pour lesquels il reconnaît avoir été blanchi.

Quant aux méthodes employées, l'artiste les explique en disant : « On m'envoyait un "go-between" qui amenait l'argent en liquide quelque part, de tous les bords, partout. À gauche, à droite, et au centre aussi ! » Il déclare payer ses impôts en France depuis.


24-02-20151053 Politique
Tags :  Corruption