La peur de la confrontation pourrait écourter la vie



Les conflits font partie intégrante de la vie d’une personne et de ses relations. Il semblerait cependant que beaucoup d’entre nous veuillent les éviter à tout prix, fuyant ainsi la confrontation.

C’est ce que nous explique le Dr Linda Mintle, thérapeute familiale, dans son nouvel ouvrage : « Nous avons besoin de PARLER ». En effet, les gens seraient-ils plus enclins à fuir le champ de bataille de la confrontation s’ils savaient qu’en agissant ainsi, ils étaient en train d’enlever volontairement quelques années à leur vie ?

Que dit la Bible à ce sujet ? C’est à ces mêmes questions que répond le livre du docteur Mintle à l’origine de cette étude. Selon ses recherches, éviter la confrontation permet de se sentir mieux sur l'instant présent. Toutefois, plus tard, la situation douloureuse ou le problème à confronter réapparaît, pouvant même aller jusqu’à une blessure physique. Il y a ainsi un lien entre les personnes qui évitent la confrontation et une espérance de vie courte.

La plus grande raison pour ne pas éviter les conflits se trouve dans la Bible : Jésus nous enseigne, en Matthieu chapitre 18, à aller à la rencontre de notre frère pour régler les situations conflictuelles. Faisons-nous preuve du fruit de l'esprit lors de la confrontation ? Parce que l'amour est la base de toutes choses, nous devons examiner le problème et parler en vérité avec amour. Concernant notre façon de traiter les problèmes, rappelons-nous que l'amour couvre une multitude de fautes.


07-07-2015686 Santé
Tags :  Relations, Santé