Le taxi de la foi



Du lundi au vendredi, Joseph Djan, chauffeur de taxi, part à la recherche de clients potentiels sur les interminables avenues new-yorkaises, et ce, douze heures par jour.

Quand sa route croise celle d’un client, il sait déjà que le voyage qui est sur le point de commencer ne va peut-être pas terminer aussi vite que prévu ! « La plupart des gens qui entrent dans ma voiture ont de sérieux problèmes. Je ne saurais pas dire pourquoi, mais ma présence doit les rassurer, et ils se confessent très facilement. »

Et pour cause, Joseph n’est pas un chauffeur comme les autres, et son taxi ne ressemble en rien à la plupart de ceux de ses confrères. Depuis qu’il a découvert le hip-hop chrétien, sa radio ne cesse de tourner en boucle !

« Généralement, c'est en entendant cette musique que les gens comprennent que je suis chrétien. On pourrait dire que mon taxi est une église sur roues », affirme Djan au journal The Post.

Beaucoup de personnes, après avoir pleuré ou ri durant leur trajet, sont reparties différentes. Certaines ont retrouvé le chemin de la foi, d’autres se sont repenties d’une vie de mensonges, et d’autres encore ont pu, grâce aux conseils de Djan, se réconcilier avec leur famille.

Généreux, il donne de la nourriture aux sans-abris et les conduit à l’église le dimanche. Décidément, Djan, surnommé le chauffeur au grand cœur, est certainement le chauffeur le plus prisé des rues new-yorkaise.


20-05-20141277 Travail Faits Divers
Tags :  Amour, Evangélisation