L'Europe en proie aux maladies neurologiques



Plus d'un tiers (38,2 %) des habitants de l'Union européenne souffrent de problèmes ou de maladies neurologiques, sur un champ très large allant de l'insomnie à la démence, selon une étude publiée par le Collège européen de neuropsychopharmacologie (ECNP).

Cette étude porte sur 30 pays, ceux de l'UE plus la Suisse, l'Islande et la Norvège, représentant 514 millions d'habitants. Elle prend en compte toute la gamme des maladies mentales ou neurologiques dans toutes les tranches d'âges.

Les maladies les plus fréquentes sont les troubles anxieux (14 %), l'insomnie (7 %), la dépression majeure (6,9 %), les troubles somatoformes (où coïncident des symptômes physiques et psychologiques, 6,3 %), la dépendance de l'alcool ou des drogues (4 %), le déficit d'attention avec hyperactivité (5 % chez les jeunes), la démence (30 % chez les plus de 85 ans).

En outre, "des millions de patients souffrent de maladies neurologiques telles qu'ictus apoplectiques, traumatismes cérébraux, maladie de Parkinson et sclérose en plaques", selon l'ECNP.


05-02-20141047 Santé
Tags :  Santé