Large trafic de voitures démasqué en Île de France



Après sept mois de recherches et d’enquêtes approfondies, la gendarmerie vient de démanteler un réseau de trafic de voitures qui sévissait particulièrement en Île de France.

5014 voitures d’occasion ont été anormalement remises sur le marché avec la complicité de trois « experts » qui rédigeaient de faux rapports permettant la remise en circulation de véhicules VGE (véhicules Gravement Endommagés), sans examen au préalable.

Au total, quinze garages implantés en Essonne, dans les Yvelines et dans le Loiret sont complices de cette combine. La liste des 5014 véhicules concernés par cette affaire a été transmise au ministère des transports afin que ce dernier puisse appeler chaque victime. Quel va être le choc, lorsque les malheureux propriétaires des véhicules apprendront qu’il faudra vérifier le bon état de fonctionnement de leur voiture avant de pouvoir accepter la remise en circulation de cette dernière !

En effet, l’étendue du trafic laisse craindre le pire en matière de sécurité routière. Contacté par le quotidien parisien, Pierre Chasseray, délégué général de l’association 40 millions d’automobilistes, tombe des nues : « Ces experts déshonorent une profession qui, dans sa grande majorité, fait très bien son travail. »


08-07-2015632 Faits Divers
Tags :  Corruption