La hijra, ou l'invasion de l'Occident



La hijra est normalement l'émigration des musulmans en terre d'Islam. Or, il ne s'agit pas exactement des projets actuels d'ISIS ; ce serait plutôt l'inverse !

L'État Islamique, depuis des années, ne cesse en effet de menacer l'Occident d'invasion. Il y a quelques mois par exemple, l'organisation annonçait son projet d'envoyer cinq cents mille migrants simultanément sur le territoire européen. Une menace qui n'est pas loin de la réalité lorsque l'on sait que l'Allemagne prévoit par exemple, à elle seule, d'accueillir huit cents mille réfugiés.

Interviewé, un passeur d'ISIS déclarait à propos des immigrants : « J'envoie quelques djihadistes qui veulent partir et visiter leurs familles. Les autres partent juste en Europe et se tiennent prêts. » Un journaliste, Robert Spencer, écrivait à ce sujet : « Ce n'est plus juste une "crise de réfugiés", c'est une hijra. Émigrer pour la cause d'Allah – c'est-à-dire partir dans un autre pays dans le but d'y propager l'Islam, est considéré par cette religion comme un acte de grand mérite. »

Selon des sources émises par ISIS, l'État islamique, au moment de la crise libyenne, encourageait ses membres à partir en Libye afin de traverser les frontières en tant que réfugiés. Robert Spencer finit son article par ces mots : « Reste une question centrale : pourquoi est-ce à l'Europe d'accueillir tous ces réfugiés ? Pourquoi pas l'Arabie Saoudite et ces autres pays musulmans enrichis par le pétrole et disposant de grands espaces ? La réponse est un non-dit : les autorités non musulmanes refusent de croire, et les musulmans ne veulent pas que cela se sache ; ces réfugiés doivent partir en Europe, car il s'agit d'une hijra. »


13-11-20151578
Tags :  Terrorisme