Les valeurs bibliques clés du succès de l'économie



Le monde arrive au point d’admettre que tout ce qui est terrestre dépend de ce qui est céleste, le visible dépend de l’invisible, l'économie en fait partie et est redevable des principes bibliques.

« La foi en Dieu développe des comportements raisonnables comme l’honnêteté, la fidélité, le respect de la propriété et de la famille ». Cette thèse n’est pas celle d’un théologien, mais du Nobel d’économie Friedrich Von Hayek, un agnostique.

L’économie est-elle redevable de l’apport de la Bible, du christianisme et des chrétiens ? Éric Jaffrain, consultant en marketing, explique clairement que le succès économique se calque sur les premières pages de l’Ancien Testament, développant que les principes de cette partie de la Bible sont des lois universelles concernant la création d’une entreprise, le management, les échanges commerciaux ou encore les prêts qui apportent la prospérité, « qu’elles soient appliquées par des croyants ou non. »

Pour le politologue Andreas Püttmann, les valeurs bibliques sont en outre plus rentables pour l’économie. Ainsi, en Allemagne, un sondage mené par l’Institut für Demoskopie montre que les jeunes chrétiens âgés de quatorze à vingt-neuf ans, attachaient beaucoup plus d’importance que les non-croyants à la responsabilité individuelle, à l’effort professionnel, à la famille et à l’aide au prochain. Par conséquent, les chrétiens sont plus fidèles à leur employeur et sont moins dépendants de facteurs conjoncturels.

Enfin, une autre étude réalisée par le sociologue et théologien Klaus-Peter Jörns en 1997 établit un lien direct entre la qualité du travail fourni et le fait que les croyants soient plus actifs, en meilleure santé, plus stables sur le plan psychique, et plus heureux.

Au XVIe siècle déjà, les gens les plus intransigeants furent clairement marqués par les enseignements de Luther et Calvin, lesquels avaient remis à l’honneur la vertu du travail et l’engagement du chrétien pour le bien commun. Depuis longtemps, les régions qui connurent le plus grand essor économique furent celles où le protestantisme était le plus fortement représenté. Certains jugent que c’est encore le cas aujourd’hui. L’influence des valeurs bibliques se manifeste particulièrement par des finances publiques plus saines que dans le reste des pays.


04-11-2014981 Economie
Tags :  Bible, Valeurs