La foi et le travail



Une étude a conclu que « la pratique religieuse est une partie active de la vie pour des millions de personnes, et elle apparaît comme ayant des incidences sur les autres domaines de la vie ». Les chrétiens qui fréquentent l'église sont plus heureux dans leur emploi.

Le niveau de conscience d’un fidèle et son degré d’implication au sein de sa congrégation vont influencer les comportements de celui-ci dans son milieu professionnel.
 Cette incidence variera en fonction du niveau d’engagement du croyant dans son assemblée, selon une étude réalisée par des sociologues de l'Université Baylor.

Il s'est avéré que l’implication religieuse de ces personnes faisait la différence dans leur attitude au travail. Autrement dit, elle génère de la compétence pour les employés eux-mêmes qui veulent s’améliorer de jour en jour, et pour l’employeur, elle crée une plus-value.

L'analyse des chercheurs a été fondée sur l'Enquête nationale sur le travail, l'esprit d'entreprenariat et la religion, un sondage Web en 2010 effectué sur 1 022 travailleurs à temps plein.

Leurs conclusions sont concentrées sur trois facteurs : 



• La satisfaction : en effet, il est remarqué que les travailleurs à temps plein témoignent d’une meilleure satisfaction de leur travail lorsqu’ils fréquentent régulièrement une église qui met l'accent sur l'intégration de leur foi au travail.



• L’investissement : les travailleurs à temps plein font preuve d’un plus grand investissement dans leur tâche sur leur lieu de travail lorsqu’ils fréquentent régulièrement une assemblée qui met l'accent sur l'intégration de leur foi au travail



• L’esprit d’initiative : les gens qui sont activement impliqués au sein de leur assemblée qui favorise l'intégration de la foi au travail, ont un plus fort esprit d’initiative.
 D’après les chercheurs, le mot-clé est « dévouement (ferveur ou passion) », car ce qui semblait vraiment faire la différence était la fréquence de leur présence dans une église. Ceci semble souligner une relation non négligeable entre la foi et le travail.

L’influence de l’église sur la satisfaction professionnelle, l'engagement dans son emploi et de l'entreprenariat, a été mesurée par des chercheurs à l'aide d’une échelle comprenant des éléments (précis) comme la perception de la présence de Dieu pendant le travail, la considération du travail comme ayant une signification éternelle, la considération des collègues comme étant faits à l'image de Dieu, la croyance du devoir de démontrer de « l'amour sacrificiel » envers ses collègues, le fait d’être conscient que Dieu veut qu'ils développent leurs capacités et leurs talents au travail. 




20-04-2016497 Travail Valeurs
Tags :  Travail, Entreprise, Valeurs