Les avantages de la consécration



Jean Parrot a travaillé pendant quarante-quatre ans à l’usine Peugeot. Il commença à l’âge de quatorze ans en tant qu’apprenti sur le site de Sochaux. Il ne cessa de se former aux nouveaux métiers de la construction automobile.

C’est ainsi qu’il obtint son CAP d’ajusteur, ce qui lui permit d’accéder à un poste d’ouvrier spécialisé en outillage. Ce diplôme était le premier d’une longue série, car il continua à se former aux nouveaux métiers de la construction automobile.

Il explique : « Mon but n’était pas de gravir les échelons, mais de m’adapter aux exigences de mon travail. Peugeot incitait ses salariés à emprunter l’ascenseur social. Les promotions sont venues d’elles-mêmes ».

Les cours du soir, donnés dans l’entreprise, allaient lui permettre de devenir dessinateur à la forge de Mulhouse. Après son mariage, Peugeot embauche également son épouse et leur accorde un crédit pour bâtir leur maison.

Devenu successivement chef d’équipe, contremaître de nuit, agent de maîtrise, responsable de traitement thermique, il eut jusqu’à deux cents hommes sous son autorité. Il a créé un conseil au sein de l’entreprise pour enseigner aux chefs d’ateliers comment valoriser le travail de leurs collègues. C’est dans ce secteur qu’il a occupé son dernier poste, en tant que cadre technique.


13-05-20141142 Travail
Tags :  Succès