Les banques en faillite peuvent maintenant se servir sur votre compte !



En ce début d'année, une directive permettant aux banques de ponctionner les comptes de leurs clients a été adoptée par l'ensemble des pays européens. Un « vol légal » selon certains observateurs.

Il s'agit de la « Directive européenne sur le redressement des banques et la résolution de leurs défaillances » (BRRD). Elle introduit une nouvelle option pour le sauvetage des banques. Jusqu'à maintenant, ces dernières, en cas de faillite, comptaient sur les actionnaires et les détenteurs d'obligations.

Désormais, une banque pourra choisir de se renflouer directement sur les comptes bancaires de ses clients. Dès 2013, Chypre avait été le laboratoire de cette mesure. La plus importante banque de l'île, Bank of Cyprus, avait alors ponctionné à hauteur de 60 % les comptes supérieurs à 100 000 € ! Cette décision avait provoqué la colère des Chypriotes, nombreux à se précipiter pour retirer leur argent aux distributeurs automatiques de leurs banques.

Considérant le « succès » de cette mesure, la Commission européenne s'était alors empressée de la faire adopter par tous les pays européens, sous peine de sanctions, et dans le plus grand secret. Officiellement, seuls les comptes supérieurs à 100 000€ seraient concernés. Toutefois, dans le cadre d'une crise économique majeure, tous les comptes participeraient au « sauvetage » des banques. C'est tout bonnement le principe de « l'inviolabilité de la propriété » qui est remis en cause par cette directive.

Vous l’aurez compris, votre banque ne vous sert plus, mais elle se sert de vous…


16-03-2016427 Economie
Tags :  Abus de pouvoir, Argent, Corruption