Un pasteur nigérian échappe aux mains de Boko Haram



Après dix mois de captivité, le pasteur Rotimi Obajimi, responsable de la Redeemed Church of God, église locale des provinces de Borno et Yobe, a finalement réussi à échapper aux griffes de Boko Haram, cette organisation terroriste qui prône la charia et massacre ainsi chrétiens et musulmans, hommes, femmes et enfants.

Le 6 janvier dernier, il avait été enlevé et conduit pieds et poings liés dans la forêt de Sambisa, où il était resté attaché durant deux mois, avant d'être déplacé dans un lieu inconnu puis ramené dans le premier camp. Toutefois, il y a quelques jours, à la suite de pluies diluviennes, le campement dans lequel il était retenu a été inondé, obligeant ses ravisseurs à s'enfuir.

Après avoir erré deux jours dans la forêt, il finit par arriver dans un village, où l'armée le prit en charge et le ramena chez lui. L'un des autres pasteurs de l'église déclare, à propos de son évasion : « Nous étions tellement émerveillés de le voir. Nous avions prié avec tant de ferveur et de foi en Jésus, convaincus qu'il reviendrait. Soudainement, il était là, devant nous, de retour dans notre église de Maiduguri. » 


07-01-20151111 Société
Tags :  Terrorisme
  • TRIOMPHE
    13/01/2015

    Psaumes 34:20

    Le malheur atteint souvent le juste

    mais l'Eternel l'en délivre toujours.

    GWDI

  • filsduroi1967
    13/01/2015

    Gloire a Dieu Il est grand notre Seigneur 

     

  • Hosanna
    13/01/2015

    Gloire à Dieu, que Dieu soit loué