Douze années d’emprisonnement pour un crime qu’il n’avait pas commis



Michael Phillips a été libéré après douze années d’emprisonnement pour un crime qu’il n’avait pas commis. « Le véritable coupable a été identifié par l'analyse de son ADN, mais ne peut être poursuivi, car le délai de prescription a expiré », ont indiqué des responsables.

« Ce n'est que Dieu, mon Père qui m'a aidé à traverser cela. C'est tout ce que j'ai à dire. », a déclaré Michael Phillips, cinquante-sept ans, vendredi lors d'une comparution devant le tribunal. Phillips atteint de la drépanocytose, ne pensait pas pouvoir un jour vivre en liberté.

« Six de mes frères et sœurs sont morts de la même maladie, donc je remercie Dieu de m'avoir permis de vivre assez longtemps pour sortir de prison. J'ai toujours dit à tout le monde que j'étais innocent, et maintenant les gens me croient enfin. »

« En vertu de la loi du Texas, Phillips a droit à 80 000 dollars de dommages et intérêts pour chaque année de condamnation injustifiée. En plus, il devra recevoir la somme supplémentaire de 80 000 dollars pour chaque année de sa vie », a déclaré Reuters.


17-10-2014856 Justice
Tags :  Criminalité, Justice