Quatorze tueurs de masse directement influencés par des jeux vidéo violents



Cela fait des années que j’attends de passer à l’action ». Tels furent les mots de Chris Harper-Mercer, l’auteur du massacre qui a coûté la vie à dix personnes et fait sept blessés graves dans le campus de Umpqua.

Selon une étude, de nombreux tueurs de masse seraient viciés par les jeux vidéo violents. Harper-Mercer n’échappe pas à la règle ; il était connu comme étant « obsédé » par les jeux violents et le monde numérique. La veille de ses actes, les intentions du tueur étaient clairement indiquées sur un site de tchat anonyme.

En plus de suggérer au tueur des façons de faire telles que : « Je te suggère de porter un couteau à la ceinture en dernier recours, si quelqu’un prend ton arme », les réponses des internautes après la fusillade sont terrifiantes : « Le fou, il l'a vraiment fait » ou « Pff quel score ... Même pas à deux chiffres sur les rapports actuels ».

Pour ces personnes, la mort d'innocents n’est rien d’autre qu’un « score ». Cette violence, qui au départ paraît virtuelle, influence les esprits troublés et crée en eux une soif, une envie grandissante de vivre ce qui se passe à l’écran. Nous ne pouvons pas fermer les yeux sur le lien évident entre les jeux vidéo violents et les meurtres de masse. Hollywood, et l’industrie du jeu en particulier, devrait prendre une partie de la responsabilité de ces massacres.

Parmi les meurtres les plus horribles des dernières années, au moins quatorze tueurs de masse avaient la même caractéristique, celle d'être adeptes des jeux vidéo violents. Elliot Rodger, l’un d’entre eux, a tué sept jeunes hommes et femmes, y compris lui-même. Il était reconnu comme accro à ces jeux dès son jeûne âge.

Récemment, des chercheurs de l’Ohio State University ont mené une étude et concluent que : « Les gens qui jouent régulièrement à ces jeux vidéo violents peuvent en arriver à voir le monde comme un endroit hostile et violent. » Plus les esprits sont corrompus avec la violence, plus notre société devient dangereuse.


03-11-2015411 Faits Divers
Tags :  Perversion, Violence