Ces projets de loi qui rabaissent les femmes



Les dirigeants chrétiens appellent le président kenyan à ne pas signer un projet de loi sur le mariage qui légaliserait la polygamie.

Le texte de loi permettant aux hommes d'épouser autant de femmes qu'ils le souhaitent, sans avoir à en informer leur première épouse, a été adopté le jeudi 20 mars. Pour entrer en vigueur, le texte doit être ratifié par le président kenyan.

Le Conseil national des Églises du Kenya, la Conférence des évêques catholiques du Kenya, et l'Alliance évangélique du Kenya, sont contre ce projet, arguant que cette loi va saper les principes chrétiens du mariage et de la famille.

Plus de 82 % des 43 millions d'habitants du Kenya sont chrétiens, d'après un recensement de 2009.

Le Pasteur Peter Karanja, secrétaire général du conseil de l'Église du Kenya, a déclaré que ce projet de loi rabaisse les femmes, et ne respecte pas le principe de l'égalité dans le mariage. « Nous exhortons le président à ne pas signer jusqu'à ce que les passages jugés offensants soient supprimés », a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse le 26 mars.


07-04-20141279 Famille
Tags :  Discrimination, Mariage