Dépenser, c'est facile



40 milliards d’euros sont gaspillés pour rien dans des actes médicaux en France.

En effet, 85 % de ces actes sont superflus, car réalisés à la demande des patients. Cela représente un acte médical sur quatre non justifié, selon certaines enquêtes réalisées à ce sujet. Les médecins acceptent ces opérations en sachant fort bien qu’il n’est pas nécessaire d’opérer toutes ces personnes, mais dans 60 % des cas, ils le font afin d’éviter des risques de poursuites judiciaires.

L’association Le Lien fait savoir que sur 374 événements indésirables graves (EIG) identifiés comme étant liés aux soins, 47 % ont été considérés comme évitables. Chaque année, au niveau national, ces EIG sont à l'origine de dizaines de milliers d'hospitalisations. Une enquête réalisée par TNS auprès de 800 médecins indique que 72 % de ces actes étaient pleinement injustifiés. Un autre rapport américain a estimé à 150 milliards de dollars les dépenses inutiles en 2009. Ce qui, rapporté à la France, représente bien les 40 milliards d’euros gaspillés ou mal utilisés dans ce secteur.

Ces chiffres confirment les estimations calculées à partir des données américaines. Cela devrait inciter en France les pouvoirs publics et le corps médical à se mobiliser encore davantage contre ces dépenses largement évitables. Tout le monde serait gagnant.


11-10-2014900 Economie Santé
Tags :  Gaspillage
  • sarah777
    05/11/2014

    Surtout dépenser les Euros, rien de plus facile hihihihi