L’amertume peut vous tuer



Au-delà des effets dévastateurs sur nos émotions et notre vie sociale (une recherche menée par l’Université canadienne de Concordia sur trois cents couples durant trois ans a ainsi prouvé que la principale raison de l’échec d’un couple est l’amertume, ainsi que ses acolytes, la colère et la rancœur), l’amertume a également des effets néfastes sur notre santé.

Ainsi, selon une étude menée durant plus de quinze ans par des chercheurs de la même université canadienne, les personnes amères augmentent dangereusement leurs risques d’avoir des attaques cardiaques, des ulcères, des insomnies, des maux de tête et de l’hypertension.

Par ailleurs, l’amertume augmente également le taux de cortisol dans le sang, une hormone libérée lors des moments de stress et qui, à long terme, entraîne un dysfonctionnement de l’organisme, notamment au niveau du métabolisme, du fonctionnement des organes et du système immunitaire. Les personnes amères sont également plus sujettes à la dépression et à l’anxiété. L’amertume les fait rapidement tomber dans un cercle vicieux.

Ce que ces scientifiques ont mis des années à démontrer avait déjà été annoncé il y a plusieurs centaines d'années, lorsque la Bible nous dit en Hébreux 12:25 : « Veillez […] à ce qu’aucune racine d’amertume […] ne produise du trouble ».


11-02-2016366 Santé
Tags :  Santé