Louise, avocate à 84 ans



Louise del Busto Gomez vient de devenir avocate à l'âge de 84 ans, à Toulouse, après avoir fait des études de droit à l'heure où ses contemporaines profitent de la retraite.

L'ancienne réfugiée de la guerre civile espagnole a prêté serment devant la cour d'appel de Toulouse où elle a juré solennellement de respecter les principes essentiels de la profession d'avocat. « Ce serait mon rêve de plaider et de gagner des procès », a dit Louise del Busto Gomez à l'AFP.

Cette mère de deux enfants née à Barcelone le 17 août 1928, a fui la guerre d'Espagne à l'âge de 11 ans. « J'ai gagné la frontière à pied sous les bombardements de Franco avant de vivre plusieurs années en camp de réfugiés, puis de m'établir à Béziers (Hérault), et finalement à Castres (Tarn) », a-t-elle expliqué.

Elle dit que c'est son mari Victor, décédé depuis, qui l'a « poussée » et « encouragée » à faire du droit. Après sa retraite, à 60 ans, elle s'était mise à militer dans une association de défense des droits des consommateurs, et s'est intéressée à la matière. « Mon mari m'a dit : « tu aimes le droit, inscris-toi à la fac. »

Ni une ni deux, Mme del Busto Gomez, inscrite en faculté, travaille d’arrache-pied pour obtenir son diplôme. « Je n'avais pas mon Bac, je n'avais pas pu étudier », dit-elle. C’est ainsi qu’après avoir passé sa capacité en Droit à Toulouse, elle obtient une licence de droit et deux maîtrises de droit privé et de droit social.

Parallèlement, elle mène des études de Droit à Barcelone et devient avocate dans cette ville. « J'ai dû tout repasser en espagnol, langue que j'avais oubliée, pour obtenir mes diplômes. Il m'a fallu du courage quand même ! », dit la vieille dame. En revenant en France, elle fait valoir les équivalences et valide son titre d'avocat en France et prête serment. Aujourd’hui, Louise continue sa course et rêve de plaider et de gagner des procès.


17-09-2014957 Education
Tags :  Courage, Séniors