Une étude confirme que l'Arche de Noé pouvait transporter deux espèces de chaque animal



L’Arche de Noé aurait été capable de transporter deux espèces de chaque animal et flotter pendant 40 jours et 40 nuits sans problème, selon une étude faite par des physiciens.

Un groupe d’étudiants de la section Physique et Astronomie de l’Université de Leicester a utilisé les dimensions données dans la Bible, pour vérifier si Noé et la ménagerie pourraient avoir survécu au grand déluge dans l’arche, selon ce que la Bible dit. L’Arche de Noé a été construite pour accueillir au moins deux animaux de chaque espèce.

Dans le livre de la Genèse, chapitre 6:13-22, Noé a reçu l’ordre de construire une arche pour survivre au déluge. Dans les dimensions indiquées dans la Bible, Dieu dit à Noé de construire un bateau de trois cents coudées de longueur, cinquante coudées de largeur et trente coudées de hauteur. En utilisant ces dimensions, le principe d’Archimède ainsi que les approximations appropriées, les étudiants ont décidé, pendant leur 4e année, de tester les dimensions que Dieu a données, à l’occasion de la sortie du péplum biblique " Noé " de Russell Crowe.

Le chercheur en chef, Olivier Youle, a déclaré : « Lorsqu’un objet est immergé dans un liquide, il est soumis à une force ascendante agissante contre lui – une force de flottabilité. L’objet a également un poids qui a tendance à le faire couler. Afin que le bateau puisse flotter, ces deux forces ont besoin d’être égales. »

Les coudées sont des mesures anciennes basées sur la distance entre un coude et l’extrémité du majeur. Les chercheurs estiment qu’une coudée est l’équivalent de 48,2 cm. Noé a reçu l’instruction d’utiliser du « bois de gopher » pour construire l’arche. Donc l’équipe a dû calculer le poids de l’arche vide, la densité du bois et le poids des animaux à bord – l’animal moyen a un poids égal à celle d’un mouton, 23,47 kg.

Le chercheur Benjamin Jordon a dit : « En utilisant les dimensions de l’arche et la densité de l’eau, nous étions en mesure de calculer la force de flottabilité qui, selon le principe d’Archimède, est égale au poids du volume de fluide que l’objet déplace. » « Cela signifie que nous avons pu estimer le poids total que l’arche pourrait porter avant que le poids gravitationnel surmonte la force de flottabilité, ce qui provoque le naufrage de l’arche, selon les calculs effectués de 50,4 x 106 kg." Olivier a rajouté : « Nos conclusions étaient que l’arche pouvait supporter le poids de 2,15 millions de moutons, sans couler. C’était suffisant pour supporter toutes les espèces animales de l’époque. »

Publié dans le journal universitaire des sujets spéciaux de physique, l’étudiant Thomas Morris a dit qu’il est intéressant de voir que la Bible était scientifiquement précise.


04-04-20141764 Bible et science
Tags :  Bible, Cinema