Un détour de 1 400 km pour sauver une petite fille



Le capitaine d’un cargo et son équipage ont fait un détour de 1 400 km pour porter secours à une petite fille malade. Celle-ci vit sur l’île de Sainte-Hélène, très isolée en pleine mer et connue à cause de l’exil de Napoléon.

Cette petite île située à plus de 1 000 km de l’Afrique n’a pas d’aéroport ni d’hôpital. C’est en écoutant l’appel de détresse émis par les parents de l’enfant et de son infirmière, que l’équipage du navire et son capitaine, qui se trouvaient dans l’Atlantique Sud, ont décidé de virer de bord en effectuant un premier détour de 180 miles, soit environ 300 km, pour la recueillir et ensuite se rediriger vers l’île de l’Ascension à plus de 700 miles (soit 1 100 km) de là. La petite fille et sa famille ont été prises en charge au « Great Ormond Street Hospital » à Londres.

Pour le capitaine du navire « Arne Hubregtse », sauver cette enfant, c’était juste un détour de quelques heures.


20-03-2015956 Faits Divers
Tags :  Caractère, Valeurs